Inscription

Ismail Serageldin : Réflexions sur la construction d'un paradigme de développement centré sur l'humain

Une déclaration pour discussion, par Ismail Serageldin, bibliothécaire émérite d'Alexandrie, directeur fondateur de la Bibliotheca Alexandrina et mécène de l'ISC.

Dans cet article de réflexion, Ismail Serageldin expose certaines des questions et paramètres clés pour la discussion sur la refonte du paradigme du développement centré sur l'humain.

Tout au long de son article, Serageldin explore les attributs d'une société qui aborde la condition humaine dans ses dimensions individuelle, collective et relationnelle : c'est-à-dire – nourrir la santé et le bien-être humains, soutenir l'inclusion et la cohésion sociales, tout en respectant l'environnement durabilité.

"La haute considération que nous accordons à l'autonomie individuelle telle que la liberté de pensée et la liberté d'expression, le droit d'accès et le droit de participation sont exercés par un individu mais n'ont aucun sens s'ils ne sont pas exercés dans une société en interaction avec d'autres êtres humains. »

Ce faisant, Serageldin convoque le concept de développement durable et son aptitude à se mobiliser autour d'une certaine notion de continuité : continuité pour les sociétés, entre les générations, et pour l'environnement. Cependant, soulignant les limites d'un tel cadrage, Serageldin propose une définition de la durabilité comme « opportunité » :  

« La durabilité, c'est laisser aux générations futures autant d'opportunités, sinon plus, que nous en avons nous-mêmes. » 

Serageldin nous invite à réfléchir et à repenser le concept de capital, comme moyen d'offrir aux générations futures autant sinon plus d'opportunités. Il réintroduit quatre types de capital : artificiel, naturel, humain et social. Conformément à la définition proposée de la durabilité, Serageldin tente de réfléchir à l'articulation entre ces différents types de capital avec une attention particulière au capital social.


Réflexions sur la pièce de réflexion


Retour à la page d'accueil Réarticuler le développement humain.

Passer au contenu