Inscription

Explicateur de terminologie Transform 21 : « Energy Compacts »

Dans le cadre du portail scientifique mondial Transform21, nous examinons de plus près certains des termes utilisés dans les forums politiques et les débats scientifiques qui ont lieu à l'approche de la COP26 et de la COP15.

Cet article fait partie de l'ISC Transformer21 série, qui présente les ressources de notre réseau de scientifiques et d’acteurs du changement pour aider à éclairer les transformations urgentes nécessaires pour atteindre les objectifs en matière de climat et de biodiversité.

SDG7

»Pactes énergétiques' est une plate-forme initiée par les Nations Unies pour rassembler les États membres, les organisations internationales, les organisations de la société civile et les entreprises afin de s'engager volontairement à prendre des mesures spécifiques pour l'Objectif de développement durable (ODD) 7 : garantir l'accès à des produits abordables, fiables, durables et l'énergie pour tous, conformément à l'accord de Paris sur le climat.

Aujourd'hui, près de 800 millions de personnes n'ont pas accès à l'électricité et près de 3 milliards n'ont pas accès à des combustibles ou des technologies de cuisson propres.

Les 'Energy Compacts' comprennent une série de plans et d'actions pour développer l'accès à l'énergie à travers le monde. L'accélération des progrès en matière d'accès à l'énergie, d'énergies renouvelables et d'efficacité énergétique sont les principaux objectifs des pactes, qui se veulent une coopération entre les États membres de l'ONU, les entreprises et les organisations à but non lucratif.

Tout État membre ou acteur non étatique, tel que les gouvernements régionaux ou nationaux, les entreprises ou les organisations de la société civile, peut faire partie d'un pacte énergétique, à condition qu'il s'engage à prendre des mesures spécifiques pour soutenir les progrès vers l'ODD 7. Pour un État membre, cela pourrait signifier s'engager à élargir l'accès à des services de cuisson plus propres à un certain pourcentage de la population d'ici 2030 (ou une autre année spécifique). Pour une entreprise, il pourrait s'agir de s'engager à faire en sorte que 90 % (ou un autre pourcentage spécifique) de sa consommation totale d'énergie provienne de sources renouvelables d'ici 2025, par exemple.

Les pactes énergétiques sont complémentaires aux « contributions déterminées au niveau national » (NDC), qui répondent aux ambitions et objectifs climatiques nationaux des États membres qui sont légalement requis en vertu de l'accord de Paris, en se concentrant sur le profil d'émissions d'un pays de l'économie dans son ensemble. Les pactes énergétiques couvrent les engagements et les objectifs inclus dans les CDN, conformément à l'Accord de Paris et à l'ODD 7.

Les progrès vers les engagements décrits dans les pactes seront surveillés par le biais d'auto-rapports à l'aide d'une plate-forme en ligne créée par les Nations Unies pour partager publiquement les résultats. Ces rapports doivent être cohérents avec les exigences et les plateformes de rapport déjà en place pour les NDC et l'ODD 7. 

Les États membres peuvent également recevoir soutien technique ou financier de l'ONU Énergie pour l'avancement des projets visant à développer l'accès à l'énergie et à accélérer la transition vers une énergie propre.

Un dialogue de haut niveau sur l'énergie aura lieu sous les auspices de l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2021. Les pactes énergétiques feront partie de ce dialogue de haut niveau.

Pour en savoir plus:


Vous pourriez également être intéressé par:

Repenser les solutions énergétiques

Ce rapport est l'une des cinq publications développées par l'IIASA-ISC Consultative Science Platform « Rebondir de manière durable : voies vers un monde post-COVID » et lancé en Janvier 2021.


Photo d'en-tête : Andreas Gücklhorn on Unsplash.

Passer au contenu