Le Président de l'ICSU fait une déclaration à Rio+20

Le professeur Yuan Tseh Lee a représenté le Grand Groupe Scientifique et Technologique à l'ouverture de Rio + 20, la Conférence des Nations Unies sur le développement durable avec la déclaration suivante.

« Je suis honoré de m'adresser à vous au nom de la communauté scientifique et technologique mondiale.

Nous nous rencontrons à une époque de défis sans précédent. La science a sonné l'alarme que l'humanité exerce une pression énorme sur notre planète. Nous sommes entrés dans l'Anthropocène, où l'activité humaine domine la planète. Les changements climatiques dangereux, la perte de biodiversité et la pollution généralisée présentent de graves menaces pour notre survie.

Nous, les communautés des sciences, de l'ingénierie et de la technologie, exhortons les dirigeants à agir maintenant. Ne pas le faire augmente le risque de changements brusques et irréversibles de la biosphère qui compromettront la durabilité de la vie sur terre.

La recherche montre que relever ces défis nécessite des transformations fondamentales, à la fois personnelles et systémiques, pour protéger notre planète, éradiquer la pauvreté et la faim, lutter contre les inégalités et les conflits, et protéger les droits humains et la justice.

La science, l'ingénierie et la technologie ont contribué au développement des sociétés humaines pendant des siècles. Notre transformation vers la durabilité doit être soutenue par les meilleures analyses de connaissances, d'innovation et de faisabilité que la science et l'ingénierie ont à offrir. La recherche intégrée répondra aux besoins de la société de la connaissance, et une solide interface science-politique doit soutenir la prise de décision.

Nous appelons donc Rio+20 à forger un nouveau contrat entre la science et la société. La communauté scientifique et technique internationale est prête à se mobiliser pour réaliser l'avenir que nous voulons.

Il n'y a pas de temps a perdre. Nous devons agir maintenant, ensemble.

Contexte

L'ICSU est le partenaire co-organisateur du grand groupe «Communauté scientifique et technologique», avec la Fédération mondiale des organisations d'ingénieurs (WFEO). Il s'agit de l'un des neuf « grands groupes » (groupes d'acteurs non gouvernementaux) qui participeront aux côtés des gouvernements à la conférence Rio+20 et à toutes les étapes du processus préparatoire de la conférence.

L'ICSU a donc un rôle clé à jouer dans Rio+20, car il est conjointement responsable de représenter les connaissances, les besoins et les préoccupations de la communauté scientifique et technologique. Cela comprend la gamme complète des disciplines scientifiques, y compris les sciences naturelles, sociales, de la santé et de l'ingénierie, ainsi que les sciences humaines.

VOIR TOUS LES ARTICLES CONNEXES

Passer au contenu