L'Année internationale des sciences fondamentales pour le développement durable proclamée par l'Assemblée générale des Nations Unies pour 2022

Le Conseil international des sciences est fier de soutenir cette Année internationale célébrant les sciences fondamentales.

« Nous avons besoin de plus de sciences fondamentales pour atteindre l'Agenda 2030 et ses 17 objectifs de développement durable. » C'est le message envoyé au monde par l'Assemblée générale des Nations Unies le 2 décembre 2021 : les États membres ont approuvé par consensus la résolution 76/A/L.12 promulguant l'année 2022 comme Année internationale des sciences fondamentales pour le développement durable. Avec ça résolution, l'Assemblée générale des Nations Unies « invite tous [ses] États membres, les organisations du système des Nations Unies et les autres organisations mondiales, régionales et sous-régionales, ainsi que les autres parties prenantes concernées, y compris les universités, la société civile, entre autres, les organisations internationales et nationales non -les organisations gouvernementales, les particuliers et le secteur privé, pour observer et sensibiliser à l'importance des sciences fondamentales pour le développement durable, conformément aux priorités nationales ».

L'Assemblée générale des Nations Unies a motivé sa décision par « la grande valeur des sciences fondamentales pour l'humanité » et par le fait qu'« une sensibilisation mondiale accrue et une éducation accrue aux sciences fondamentales sont vitales pour parvenir à un développement durable et améliorer la qualité de vie pour les gens partout dans le monde ». Il a également souligné que « les sciences fondamentales et les technologies émergentes répondent aux besoins de l'humanité en fournissant un accès à l'information et en améliorant la santé et le bien-être des individus, des communautés et des sociétés ». Les succès et les difficultés de la lutte mondiale contre la pandémie de COVID-19 sont depuis deux ans un rappel brutal de cette importance des sciences fondamentales, telles que (mais sans s'y limiter) la biologie, la chimie, la physique, les mathématiques et l'anthropologie.

Le vote est le résultat de la mobilisation de la communauté scientifique internationale, menée depuis 2017 par l'Union internationale de physique pure et appliquée (IUPAP), le CERN (The European Laboratory for Particle Physics), et 26 autres unions scientifiques internationales et organismes de recherche de différentes parties du monde, sous les auspices de l'UNESCO. Plus de 90 académies des sciences nationales et internationales, sociétés savantes, réseaux scientifiques, centres de recherche et d'enseignement soutiennent également cette initiative. Ils organiseront des événements et des activités partout sur la planète au cours de cette année spéciale, pour mettre en valeur et améliorer les liens entre les sciences fondamentales et les 17 ODD.

La résolution a été proposée à l'Assemblée générale des Nations Unies par le Honduras et coparrainée par 36 autres pays. Son vote confirme la résolution 40/C 76 adoptée à l'unanimité par la Conférence générale de l'UNESCO, le 25 novembre 2019.

L'Année internationale des sciences fondamentales pour le développement durable (IYBSSD2022) sera officiellement inaugurée par une conférence d'ouverture du 30 juin au 1er juillet 2022 au siège de l'UNESCO à Paris. Des événements et des activités seront organisés dans le monde entier jusqu'au 30 juin 2023.


Contacts :

Organisations membres du Comité directeur de l'IYBSSD2022

  • Union internationale de physique pure et appliquée
  • CERN (Laboratoire européen de physique des particules) 
  • Centre international Abdus Salam de physique théorique de l'UNESCO, Italie
  • Académie chinoise des sciences
  • Observatoire européen de la gravité
  • Société européenne de physique
  • Fonds de recherche du Québec, Canada
  • Institut de recherche pour le développement, France
  • Union astronomique internationale
  • Conseil industriel des mathématiques industrielles et appliquées 
  • Union géographique internationale
  • Institut international pour l'analyse des systèmes appliqués
  • Union mathématique internationale
  • Association minéralogique internationale
  • Conseil scientifique international
  • Union internationale pour la science, la technique et l'application du vide 
  • Union internationale des sciences biologiques
  • Union internationale de cristallographie
  • Union internationale de géodésie et géophysique
  • Union internationale d'histoire et de philosophie des sciences et des technologies
  • Union internationale des sociétés de recherche sur les matériaux
  • Union internationale de chimie pure et appliquée
  • Istituto Nazionale di Fisica Nucleare, Italie
  • Institut commun de recherche nucléaire, Fédération de Russie
  • Comité Européen de Collaboration en Physique Nucléaire
  • Rencontres du Vietnam
  • Comité scientifique de la recherche océanique
  • Observatoire du réseau kilométrique carré

Liste complète des pays qui ont coparrainé la résolution

  • Arménie
  • Azerbaïdjan
  • Bahreïn
  • Bolivie
  • Brésil
  • Burkina Faso
  • Tchad
  • Chili
  • Colombie
  • Cuba
  • La République Dominicaine
  • Équateur
  • El Salvador
  • Fidji
  • Géorgie
  • Guatemala
  • Honduras
  • Inde
  • Indonésie
  • Israël
  • 日本
  • Jordanie
  • Kirghizistan
  • Malawi
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Philippines
  • Qatar
  • Fédération Russe
  • Arabie Saoudite
  • Serbie
  • Espagne
  • Afrique du Sud
  • ประเทศไทย
  • Viet Nam

Partagez :

Passer au contenu