Inscription

Week-end d'action ODD – Accélérer le multilatéralisme grâce à des transformations dans les interfaces de pratique des politiques scientifiques

16 septembre 2023, de 14 h 15 à 15 h 45 (EDT) Salle de conférence 12, Siège de l'ONU, New York
Ajouter au calendrier 2023-09-16 18:00:00 UTC 2023-09-16 20:00:00 UTC UTC Week-end d'action ODD – Accélérer le multilatéralisme grâce à des transformations dans les interfaces de pratique des politiques scientifiques 16 septembre 2023, de 14h15 à 15h45 (EDT) Salle de conférence 12, Siège de l'ONU, New York https://council.science/events/sdg-summit-science-policy-side-event/

Regardez l'enregistrement de l'événement :


Les événements actuels démontrent la confluence de crises qui ont exacerbé les défis du développement durable dans toutes les nations, empêchant les progrès vers la réalisation des objectifs de développement durable. L’ODD 17 – renforcer les moyens de mise en œuvre et revitaliser le Partenariat mondial pour le développement durable – souligne la nécessité de créer des partenariats multilatéraux qui transcendent les frontières publiques et privées pour développer la capacité de toutes les nations à atteindre les objectifs de développement durable. Pour les petits États insulaires en développement (PEID) et les pays les moins avancés (PMA), la collaboration et le partage d'informations avec les pays plus développés sont essentiels pour développer les capacités des pays les moins développés. Les PEID sont confrontés à des défis uniques causés par le changement climatique, tels que l'élévation du niveau de la mer, l'insécurité alimentaire et les risques pour la biodiversité, et toutes les nations insulaires doivent s'unir pour lutter contre le changement climatique et faire progresser l'agenda commun des Nations Unies. La voie des modalités d’action accélérées pour les PEID (SAMOA) sert de cadre permettant aux États membres de travailler ensemble pour créer des solutions innovantes à ces défis uniques et propulser les PEID vers l’avant dans la réalisation des ODD.

L’enseignement supérieur est particulièrement bien placé pour accélérer le renforcement des capacités dans les PEID, conformément aux Orientations de SAMOA. En tant que centres d’apprentissage et de recherche, les établissements d’enseignement supérieur (EES) sont des incubateurs naturels de solutions innovantes nécessaires pour respecter l’horizon 2030. Les EES sont également basés dans les communautés locales et peuvent soutenir les transformations à partir de la base. Enfin, les EES devraient être au cœur de l’interface science-technologie-politique à travers des laboratoires de recherche et d’innovation, des conférences scientifiques internationales et une collaboration sur l’élaboration de politiques avec les gouvernements locaux et nationaux. Les partenariats avec diverses parties prenantes, telles que les gouvernements, les philanthropes, la société civile, le monde universitaire et le secteur privé, peuvent inspirer et incuber davantage l'innovation au sein des EES et la partager au-delà des frontières.

Les nations insulaires plus développées, comme l’Irlande et la Nouvelle-Zélande, ont la responsabilité envers les PEID et les PMA plus petits et moins développés de les aider à développer leurs capacités et à améliorer leurs infrastructures. Développer la capacité d’innovation dans les établissements d’enseignement supérieur peut conduire à de nouvelles collaborations scientifiques et de recherche entre les États membres. Ces innovations peuvent inspirer des politiques multilatérales innovantes alignées sur les ODD. Dans l’ensemble, conformément à la voie de SAMOA, les nations insulaires doivent travailler au-delà des frontières pour collaborer, innover et accélérer l’interface science-technologie-politique, et l’enseignement supérieur constitue un point de départ important.

L'événement parallèle soulignera le rôle crucial des interfaces science-technologie-politique-pratique, y compris les connaissances traditionnelles, dans la mise en œuvre de partenariats efficaces visant à renforcer les capacités à l'échelle mondiale, mais également dans les PEID et les PMA.

Il a été démontré que ces interfaces ODD ont des implications pratiques telles que le renforcement des systèmes de santé publique, les systèmes de réduction des risques de catastrophe (RRC) et de préparation, et la durabilité des océans. La communauté scientifique et technologique internationale se concentre sur de nombreux défis auxquels sont confrontés les PMA et les PEID (par exemple, le changement climatique, l'égalité des sexes, les énergies renouvelables à zéro émission et les maladies non transmissibles), mais des efforts accrus doivent être entrepris pour travailler conjointement sur, en utilisant connaissances locales, renforcement des capacités dans les PMA et les PEID.

Les intervenants soutiendront que les connaissances actuelles sur les ODD dans le Global Science Commons se situent bien à l’intérieur de la frontière des connaissances nécessaire pour créer un espace opérationnel durable pour l’humanité. La connaissance n’est pas toujours libre d’accès ou orientée vers le bien public. La science ouverte pour les ODD doit être intégrée dans la communauté scientifique mondiale en tant que norme. La science doit être incitée à renforcer les capacités des institutions situées dans les milieux à faible revenu, afin de garantir que le Global Science Commons puisse offrir un espace sûr à toute l’humanité. La science doit être diffusée et partagée à grande vitesse à travers les 17 cibles des ODD. L'événement parallèle soulignera le rôle que joue le Solutions Développement Durable Réseau (SDSN) et le Conseil international des sciences (ISC) participent à des partenariats science-politique-pratique pour atteindre ces objectifs.


Modérateur

David Donoghue, ancien PR de l'Irlande auprès de l'ONU à New York, co-facilitateur de l'IGN sur l'Agenda 2030, membre du Conseil de leadership du SDSN

Course du spectacle

Allocution d'ouverture

  • Carolyn Schwalger, Représentante permanente de la Nouvelle-Zélande auprès de l'ONU
  • Jeffrey D. Sachs, Réseau de solutions pour le développement durable des Nations Unies (SDSN)

Présentations des conférenciers

  • Imme Scholz, coprésidente du groupe indépendant de scientifiques, UN GSDR 2023
  • Nyovani Madise, directrice de recherche et chef du bureau du Malawi, Institut africain pour les politiques de développement
  • Nikhil Seth, Sous-Secrétaire général de l'ONU, Directeur exécutif de l'UNITAR
  • Thanos Giannakopoulos, chef de la bibliothèque Dag Hammarskjöld de l'ONU
  • Jayashri Sarah Wyatt, Chef de la Section de sensibilisation à l'éducation, Impact académique des Nations Unies (ONU AI)
  • Maria Esteli Jarquin, Conseil scientifique international (ISC)
  • Patrick Paul Walsh, University College de Dublin et SDSN.
  • Sharon Memis, secrétaire générale, Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA)
  • Brighton Kaoma, directeur mondial, SDSN Youth

Mot de clôture

  • Ambassadeur Fergal Mythen, Représentant permanent de l'Irlande auprès de l'ONU

Contacts pour les questions : 

Patrick Paul Walsh, ppwalsh@ucd.iepaul.walsh@unsdsn.org 
Ambre Webb, amber.webb@unsdsn.org
Hélène Perham, helen.perham@unsdsn.org

Vous pourriez également être intéressé par:

Le Conseil scientifique international au Sommet ODD 2023

Découvrez comment l'ISC est impliqué dans le Sommet ODD 2023, une réunion internationale visant à marquer le début d'une nouvelle phase de progrès accélérés vers les objectifs de développement durable avec des orientations politiques de haut niveau sur des actions transformatrices et accélérées menant jusqu'en 2030.

Photo : Ryan Harvey

Les travaux du Conseil scientifique international sur les petits États insulaires en développement

L'ISC s'efforce de mobiliser la communauté scientifique des petits États insulaires en développement et de garantir que la recherche sur et à partir des PEID soit portée à l'attention des décideurs politiques mondiaux.


Image(s) by Scott Webb on Unsplash.

Ajouter au calendrier 2023-09-16 18:00:00 UTC 2023-09-16 20:00:00 UTC UTC Week-end d'action ODD – Accélérer le multilatéralisme grâce à des transformations dans les interfaces de pratique des politiques scientifiques 16 septembre 2023, de 14h15 à 15h45 (EDT) Salle de conférence 12, Siège de l'ONU, New York https://council.science/events/sdg-summit-science-policy-side-event/
Passer au contenu