Inscription

Préoccupation concernant les poursuites judiciaires en cours contre l'économiste et statisticien grec Andreas Georgiou

Le Comité pour la liberté et la responsabilité dans la science (CFRS) de l'ISC suit activement le cas d'Andreas Georgiou.

Le Dr Georgiou fait face à des poursuites judiciaires en cours liées à son mandat de président de l'office national des statistiques de la Grèce de 2010 à 2015 - en particulier, pour la publication des statistiques nationales grecques officielles en 2010, qui ont révélé toute l'ampleur des dépenses budgétaires de la période précédente. à 2010 qui avait conduit à la crise financière grecque. Le contrecoup soutenu de 11 ans contre le Dr Georgiou, malgré sa conduite professionnelle dans son rôle conformément aux meilleures pratiques reconnues et la validation répétée de ces statistiques par l'Office des statistiques de l'UE, représente une violation flagrante de l'ISC. Principe de liberté et de responsabilité en science.

L'affaire du Dr Georgiou est maintenant devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH). La CEDH délibère sur la question de savoir si les droits de l'homme du Dr Georgiou ont été violés par le fait que le tribunal grec n'a pas soumis de question préalable au procès à la Cour européenne de justice pour clarification, à la suite de sa demande. De plus, le rapport annuel sur les droits de l'homme du département d'État américain a pris la décision inhabituelle de mettre en évidence le cas du Dr Georgiou dans la section 1.e : Refus d'un procès public équitable pendant trois années consécutives.

L'ISC a fait des représentations à plusieurs reprises auprès du Bureau du Premier ministre grec sur cette question et continue de plaider en faveur du Dr Georgiou. En août 2021, nous publié une déclaration sur la situation du Dr Georgiou et nos préoccupations concernant les implications de son cas pour l'intégrité de la science.

Nous vous invitons à relire le déclaration complète et pour montrer votre soutien au Dr Georgiou et à la poursuite libre et responsable de la science en partageant cette mise à jour sur les réseaux sociaux.

Passer au contenu