Inscription

Appel à évaluateurs scientifiques et non universitaires pour LIRA 2030

Suite à l'appel à pré-propositions sur « Faire progresser la mise en œuvre de l'Objectif de développement durable 11 sur les villes en Afrique », les candidatures sont désormais ouvertes aux scientifiques et aux experts non universitaires pour aider à l'examen des propositions complètes.

Le Développement durable But 11 sur les villes reconnaît le rôle central de l'urbanisation dans le développement durable et appelle à rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, résilients et durables. Pour garantir que la science puisse contribuer efficacement à la mise en œuvre de l'ODD 11, le Conseil international pour la science, en partenariat avec le Réseau des académies des sciences africaines (NASAC) et le Conseil international des sciences sociales (ISSC) soutiendra 10 projets de recherche collaborative à travers l'Afrique (d'une valeur allant jusqu'à 90,000 2018 euros chacun sur deux ans) en XNUMX. Ces projets devraient générer de nouvelles connaissances intégrées et orientées vers les solutions requises dans la pratique du développement urbain durable dans Afrique.

Ces projets seront soutenus dans le cadre du programme quinquennal »Mener la recherche intégrée pour l'Agenda 2030 en Afrique - LIRA 2030 Africa», qui vise à augmenter la production de recherches intégrées (inter et transdisciplinaires) axées sur les solutions sur la durabilité mondiale par des scientifiques en début de carrière en Afrique.

Plus tôt cette année, le programme LIRA 2030 Afrique a lancé une appel à pré-propositions sur l'avancement de la mise en œuvre de l'objectif de développement durable 11 sur les villes en Afrique afin d'identifier des projets de recherche qui exploreront le développement de nouvelles approches et stratégies pour repenser de manière innovante les futurs urbains - en partenariat avec les autorités locales, l'industrie, les communautés, et le gouvernement.

Suite à cet appel, 31 pré-propositions ont été présélectionnées, dont les représentants ont assisté à une événement de formation sur la recherche transdisciplinaire du 28 août au 1er septembre à Kampala, en Ouganda. La formation s'est concentrée sur le renforcement de la capacité scientifique à entreprendre des recherches transdisciplinaires et à communiquer ses résultats, à construire des projets inter et transdisciplinaires significatifs et à soutenir l'élaboration de propositions complètes. Désormais, les participants doivent développer et soumettre des propositions complètes d'ici le 20 novembre 2017. Dix projets de collaboration réussis seront annoncés en février 2018.

L'ICSU recherche maintenant des scientifiques et des experts non universitaires ayant une expertise dans la gouvernance et la planification urbaines, la fourniture de services dans les villes (par exemple, l'eau potable, l'assainissement, l'énergie, la santé, le logement, le traitement des déchets, les transports), les approches écosystémiques de la résilience urbaine , la réduction des risques de catastrophe, la pollution atmosphérique, l'atténuation du changement climatique et l'adaptation en contexte urbain pour examiner les propositions complètes entre novembre 2017 et mi-janvier 2018. Une expérience dans la recherche inter et transdisciplinaire serait d'une grande valeur. Des lignes directrices pour l'examen seront fournies et une rémunération pour cette tâche (20 euros par proposition) est disponible.

Si vous souhaitez contribuer à nos efforts pour rendre les villes africaines plus durables et résilientes en examinant les propositions, veuillez contacter katsia.paulavets@icsu.org by Novembre 10.

À propos du CRI

LIRA 2030 Africa est un programme quinquennal du Conseil international pour la science (ICSU), mis en œuvre en partenariat avec le Réseau des académies africaines des sciences (NASAC) et le Conseil international des sciences sociales, avec le soutien de l'Agence suédoise de coopération internationale pour le développement. LIRA 2030 Africa vise à générer des connaissances axées sur les solutions pour relever les défis complexes de la durabilité en Afrique et à accroître la participation de la communauté scientifique africaine aux programmes de recherche mondiaux.


[ID d'éléments liés = ”4210,724″]

Passer au contenu