Inscription

La Chine accueillera un nouveau programme international de recherche sur les catastrophes

Le Conseil international pour la science (ICSU) a annoncé aujourd'hui que la Chine accueillera le bureau du nouveau programme international, Recherche intégrée sur les risques de catastrophe (IRDR). Le Bureau du programme international pour l'IRDR sera établi à Pékin au siège de la Centre d'observation de la Terre et de la Terre numérique (CEODE)—la première fois qu'un bureau international de ce type est hébergé en Asie.

PARIS, France – L'IRDR est un nouveau programme de recherche international majeur sur 10 ans qui vise à apporter des réponses au problème mondial croissant des catastrophes et à la manière dont les pays peuvent réduire les causes profondes des risques de catastrophe. En rupture avec les approches antérieures, il combinera diverses expertises et perspectives en un seul effort coordonné, en s'appuyant sur les sciences naturelles, socio-économiques, de la santé et de l'ingénierie.

L'ICSU, ainsi que les autres co-sponsors de l'IRDR, le Conseil international des sciences sociales (CISS) et la Stratégie internationale des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (UN ISDR), ont sélectionné Pékin à la suite d'un appel d'offres international. Association pour la science et la technologie (CAST) et l'Académie chinoise des sciences (CAS).

« La Chine offre une gamme impressionnante d'installations et de chercheurs talentueux à Pékin et dans tout le pays. Je suis convaincu que le bureau du programme bénéficiera du soutien et des ressources qui seront mis à sa disposition», a déclaré le professeur Gordon McBean, président du comité scientifique supervisant le programme.

«La communauté de la recherche en Chine et dans toute l'Asie en bénéficiera également, car l'IRDR et son bureau seront un catalyseur pour le travail interdisciplinaire nécessaire à une réduction durable des risques», a ajouté McBean.

CEODE est reconnu pour son engagement dans la recherche scientifique, avec une vaste expérience et expertise dans la recherche sur l'atténuation des catastrophes, en particulier la télédétection, la collecte de données et la modélisation. Le centre a également fait ses preuves en matière de coopération internationale ; établir des partenariats à long terme avec des institutions de plus de 20 pays et des organisations internationales.

Le Bureau du programme international ne soutiendra pas seulement la gestion et les besoins administratifs de l'IRDR ; il jouera également un rôle majeur dans l'organisation des activités de renforcement des capacités et de sensibilisation qui seront importantes pour le succès du programme.

«Notre première tâche sera de veiller à ce que le bureau dispose d'un secrétariat à la fois innovant et réactif. Cela garantira que le programme IRDR dispose du soutien en coulisses qui sera essentiel s'il veut relever avec succès le défi des risques et catastrophes naturels et d'origine humaine », a déclaré McBean.

Passer au contenu