Inscription

Annonce des prix 2020 du Comité de la recherche spatiale (COSPAR)

Sera présenté le 30 janvier lors de la 43e Assemblée scientifique du COSPAR à Sydney, Australie

Voir ci-dessous pour les citations complètes et une brève description de COSPAR.


????? Prix ​​COSPAR des sciences spatiales pour ses contributions exceptionnelles à la science spatiale :

William J. Borucki (États-Unis), Direction de l'astrobiologie et de la recherche spatiale, NASA Ames Research Center, Moffett Field, Californie

Ken McCracken (Australie), CSIRO et Jellore Technologies, retraité, Nouvelle-Galles du Sud


????? Médaille de la coopération internationale COSPAR pour ses contributions distinguées aux sciences spatiales et aux travaux qui ont contribué de manière significative à la promotion de la coopération scientifique internationale :

John Kiss (États-Unis) et Francisco Javer Medina Díaz (Espagne), College of Arts & Sciences, University of North Carolina—Greensboro, Greensboro, North Carolina et PCNPµG Lab (Plant Cell Nucleolus, Proliferation & Microgravity), Centro de Investigaciones Biológicas – CSIC, Madrid


????? Médaille COSPAR William Nordberg commémorant le regretté William Nordberg et pour ses contributions distinguées à l'application des sciences spatiales dans un domaine couvert par le COSPAR :

Daniel J. McCleese (États-Unis), Jet Propulsion Laboratory, California Institute of Technology, Pasadena, Californie


????? Prix ​​COSPAR Harrie Massey honorer la mémoire de Sir Harrie Massey, FRS, pour ses contributions exceptionnelles au développement de la recherche spatiale dans laquelle un rôle de leadership est particulièrement important :

Alexander Held (Australie), Centre d'observation de la Terre du CSIRO – Astronomie et sciences spatiales, Canberra ACT


????? Médaille du service distingué COSPAR reconnaissance des services extraordinaires rendus au COSPAR depuis de nombreuses années.

Jean-Louis Fellous (France), Commission de la recherche spatiale (retraité), Paris


????? Médaille Vikram Sarabhai (un prix conjoint du COSPAR et de l'Organisation indienne de recherche spatiale) honorant Vikram Sarabhai, l'un des architectes de l'Inde moderne, pour ses contributions exceptionnelles à la recherche spatiale dans les pays en développement :

Alexi Glover (ESA/ESOC), Bureau du programme de sécurité spatiale, Agence spatiale européenne, ESA-ESOC, Darmstadt


????? Prix ​​de la mâchoire de Jeoujang (un prix conjoint du COSPAR et de l'Académie chinoise des sciences) reconnaissant les scientifiques qui ont apporté des contributions pionnières distinguées à la promotion de la recherche spatiale, à la création de nouvelles branches de recherche en sciences spatiales et à la création de nouveaux programmes d'exploration :

Wing-Huen Ip (Chine : Académie des sciences située à Taipei), Institut d'astronomie, Université centrale nationale, Taoyuan


????? Médailles Yakov B. Zeldovich (un prix conjoint du COSPAR et de l'Académie des sciences de Russie) décerné à de jeunes scientifiques pour leur excellence et leurs réalisations, en l'honneur de l'éminent astrophysicien Yakov B. Zeldovich. Une médaille est décernée pour chaque commission scientifique du COSPAR :

  • Commission scientifique A du COSPAR: Takatoshi Sakazaki (Japon), École supérieure des sciences, Université de Kyoto, Kyoto
  • Commission scientifique B du COSPAR: Michele T. Bannister (Royaume-Uni / Nouvelle-Zélande), Astrophysique Res. Centre, Queens Univ. Belfast
  • Commission scientifique C du COSPAR : Takanori Nishiyama (Japon), Institut national de recherche polaire, Tokyo
  • Commission scientifique D du COSPAR : Daniel B. Graham (Suède / Australie), Institut suédois de physique spatiale (IRF), Uppsala
  • Commission scientifique du COSPAR E : Ildar Khabibullin (Russie / Allemagne), Institut de recherche spatiale (IKI) Académie russe des sciences, Moscou et Institut Max Planck d'astrophysique, Garching
  • Commission scientifique du COSPAR F : Giorgio Baiocco (Italie), Radiation Biophysics & Radiobiology Gr., Physics Dep., University of Pavie, Pavie
  • Commission scientifique G du COSPAR : Katharina Brinkert (Royaume-Uni / Allemagne), Département de chimie, Univ. de Warwick, Coventry
  • Commission scientifique H du COSPAR : Vitali Müller (Allemagne), Institut Max Planck de physique gravitationnelle, Hanovre

????? Prix ​​du papier exceptionnel pour les jeunes scientifiques

Liste des trente-deux récipiendaires 2020 disponibles ici.

COSPAR aujourd'hui

Le Comité de la recherche spatiale (COSPAR) compte à la fois des institutions scientifiques nationales et des unions scientifiques internationales. De plus, environ 11000 XNUMX scientifiques activement engagés dans la recherche spatiale sont des associés du COSPAR. Les entreprises et organisations intéressées à soutenir les activités du COSPAR peuvent également devenir des sympathisants du Comité.

Le COSPAR agit principalement comme une entité qui :

  • est chargé d'organiser des assemblées scientifiques biennales avec de fortes contributions de la plupart des pays engagés dans la recherche spatiale. Ces rencontres permettent la présentation des derniers résultats scientifiques, l'échange de connaissances mais aussi la discussion des problèmes de recherche spatiale. Au cours de plusieurs décennies, la fourniture de ce service a permis à l'Assemblée scientifique du COSPAR d'être reconnue comme le premier forum pour présenter les résultats les plus importants de la recherche spatiale dans toutes les disciplines et comme le point focal d'une science spatiale véritablement internationale. À cet égard, il convient de noter que le COSPAR a joué un rôle central dans le développement de nouvelles disciplines spatiales telles que les sciences de la vie ou la physique fondamentale, en facilitant l'interaction entre les scientifiques des domaines spatiaux émergents et les chercheurs spatiaux confirmés,
  • se donne les moyens d'une publication rapide des résultats dans ses revues Avancées de la recherche spatiale (ASR) et Sciences de la vie dans la recherche spatiale (LSSR),
  • s'efforce de promouvoir l'utilisation de la science spatiale au profit de tous et pour son adoption par les pays en développement et les nouvelles nations spatiales, en particulier à travers une série d'ateliers de renforcement des capacités qui enseignent des compétences très pratiques permettant aux chercheurs de participer à des programmes internationaux de recherche spatiale ,
  • organise, à l'échelle régionale, des échanges scientifiques et de sensibilisation du public sur des thèmes de recherche spécifiques, dans le cadre de Symposiums et Colloques,
  • conseille, le cas échéant, l'ONU et d'autres organisations intergouvernementales sur des questions de recherche spatiale ou sur l'évaluation de questions scientifiques dans lesquelles l'espace peut jouer un rôle, par exemple le Groupe sur l'observation de la Terre (GEO), dont le COSPAR est une organisation participante,
  • commande et prépare des feuilles de route scientifiques complètes sur des sujets importants pour permettre aux agences spatiales et autres entités de fonder les décisions affectant leurs programmes et leurs recherches futures sur la meilleure science disponible,
  • élabore des normes scientifiques et techniques liées à la recherche spatiale,
  • promeut, au niveau international, la recherche dans l'espace, dont une grande partie est devenue de grands programmes de collaboration internationaux dans le courant dominant de la recherche scientifique.

Les objectifs du COSPAR sont de promouvoir au niveau international la recherche scientifique dans l'espace, en mettant l'accent sur l'échange de résultats, d'informations et d'opinions, et de fournir un forum, ouvert à tous les scientifiques, pour la discussion des problèmes pouvant affecter la recherche scientifique spatiale. Ces objectifs sont atteints grâce à l'organisation d'Assemblées scientifiques, de publications et d'autres moyens.

Le Conseil international des sciences (ISC) a créé le COSPAR lors d'une réunion à Londres en 1958. Le premier Symposium sur les sciences spatiales du COSPAR a été organisé à Nice en janvier 1960. Le COSPAR est une entité interdisciplinaire qui ignore les considérations politiques et considère toutes les questions uniquement du point de vue scientifique.

Les listes complètes des lauréats précédents sont disponibles sur : https://cosparhq.cnes.fr/awards

De plus amples informations sur le COSPAR sont disponibles sur :https://cosparhq.cnes.fr/ ou du Secrétariat : cospar@cosparhq.cnes.fr

Tél : +33 1 44 76 74 41 / +33 4 67 54 87 77

Photo par Jeremy Thomas on Unsplash

Passer au contenu