Inscription

Le COSPAR lance un nouveau programme d'éducation spatiale

Organisme affilié à l'ISC, le Comité de la recherche spatiale (COSPAR) a le plaisir d'annoncer le lancement d'une série ambitieuse de projets d'enseignement des sciences spatiales par le biais de son Panel sur l'éducation, en commençant par la participation à un programme Erasmus+.

Le COSPAR et le programme Erasmus+ Education


La participation du COSPAR à un programme Erasmus+ sur l'éducation fait partie du COSPAR
La nouvelle approche du Panel sur l'éducation vis-à-vis de sa mission de développer « des moyens et des médias pour
encourager et diffuser l'éducation liée à l'espace ». La récente proposition réussie pour ce
Programme Erasmus+ sur les partenariats de coopération dans l'enseignement scolaire, coordonné par
l'Austrian Space Forum (OeWF), marque le début de cette nouvelle approche.

Le programme expéditionnaire pour les opportunités d'apprentissage dans l'exploration spatiale analogique
(EXPLORE) est un projet de 36 mois - commençant le 1er septembre 2023 - pour introduire une nouvelle tendance
d'activités engageant les élèves dans des expériences d'exploration spatiale qui répondent aux exigences de leur STEAM (sciences, technologie, ingénierie, arts et mathématiques)
programme d'études. EXPLORE invitera les étudiants à s'engager dans des activités similaires à l'analogique existant
missions qui simulent des environnements lunaires ou martiens. Les éducateurs recevront une formation pour
délivrer des contenus pédagogiques et améliorer leur connaissance des solutions numériques, ainsi que
des méthodologies centrées sur l'étudiant, inclusives, équitables et accessibles tout en mettant en œuvre
le projet.

EXPLORE produira une trousse qui encouragera les étudiants à adopter une approche exploratoire
mission vers Mars. Les éducateurs recevront une formation et un soutien pour adapter ce kit aux
programmes d'études et impliquer les classes dans la préparation des missions. Un groupe
des étudiants sélectionnés visiteront un site analogue de surface planétaire où ils simuleront un
mission spatiale internationale et collaborer avec des pairs et des professionnels de
pays participants.

Les étudiants auront l'occasion d'en apprendre davantage sur l'exploration spatiale et son importance
dans notre vie quotidienne, comprendre l'importance de préserver l'environnement de la Terre avec
expérience pratique, améliorer leurs compétences numériques, résoudre des problèmes, apprendre à
collaborer et se familiariser avec des solutions numériques innovantes. Les éducateurs seront
introduit à des méthodologies innovantes centrées sur l'étudiant qui facilitent l'intégration
de contenu numérique dans le programme STEAM.

EXPLORE sera coordonné par l'Austrian Space Forum (OeWF), avec l'actif
participation de COSPAR, NUCLIO, Ellinogermaniki Agogi et BIOSKY. Au cœur des nouvelles initiatives du Groupe d'experts du COSPAR sur l'éducation se trouve une initiative visant à améliorer la formation des enseignants. Les efforts visant à rapprocher la recherche spatiale des éducateurs et des formateurs seront intensifiés, en élargissant le programme de formation des enseignants lors de la biennale COSPAR Scientific
l'Assemblée, en incluant cette opportunité dans les Symposiums du COSPAR, qui se tiennent une année sur deux
à l'Assemblée et en nouant des partenariats avec des organisations telles que
Union astronomique internationale (IAU) et Global Hands-On Universe (G-HOU).

« Nous sommes impatients d'inclure de nouvelles activités au sein de la communauté COSPAR qui aborderont la durabilité, l'influence et l'impact futurs du Comité au sein du secteur spatial international. Je suis fermement convaincu que se concentrer sur la nouvelle génération de scientifiques et de chercheurs, fournir un soutien, des opportunités et un renforcement des capacités dans les pays en développement spatial est bénéfique pour tous.

Professeur Pascale Ehrenfreund, Présidente du COSPAR

« Une génération de chercheurs pionniers de l'espace prend sa retraite. Le COSPAR accorde une grande importance à permettre à la prochaine génération de récolter les bénéfices des lourds investissements et efforts menés dans le secteur spatial par un nombre sans cesse croissant d'acteurs, publics et privés. Il est essentiel que cette nouvelle ère de l'exploration spatiale et de l'astronomie soit menée de manière éthique et durable, permettant à la fois l'exploration scientifique et l'utilisation des corps célestes. Cette approche s'applique également à l'observation de la Terre depuis l'espace, un aspect essentiel de la lutte contre le changement climatique. Le renforcement des capacités des pays accédant au domaine spatial est crucial, tout comme l'éducation et la formation des jeunes chercheurs et enseignants, afin de mieux répondre à ces questions, et d'informer le public et les décideurs.

Dr Jean-Claude Worms, directeur exécutif du COSPAR

« Les prochains astronautes qui poseront le pied sur la Lune ou sur Mars seront probablement assis dans une salle de classe quelque part dans le monde. L'industrie spatiale est en plein essor et les emplois liés à ce domaine important deviennent de plus en plus pertinents. Le Panel sur l'éducation du COSPAR vise à rapprocher cette réalité des expériences d'apprentissage des élèves. EXPLORE sera le premier de nombreux nouveaux partenariats et idées qui placeront le COSPAR au centre de l'éducation spatiale »

Rosa Doran, présidente du panel du COSPAR sur l'éducation

Contexte

L'activité COSPAR qui est particulièrement pertinente pour ce projet éducatif ERASMUS+ est développée par le Panel sur l'éducation. Le groupe d'experts du COSPAR sur l'éducation, sous la dynamique présidente Rosa Doran, vise à adopter une approche plus active de sa croissance et de son impact au sein du COSPAR, à élargir son public cible des éducateurs à une approche scolaire globale, impliquant tous les membres des écoles et leurs communautés locales, pour atteindre les décideurs politiques et garantir une implication plus profonde de ses membres vers un objectif commun : générer une plus grande prise de conscience de l'importance de la science spatiale et de son impact déjà sur la société.

Le Panel sur l'éducation travaille sur le développement de moyens et de médias appropriés pour encourager et diffuser l'éducation liée à l'espace. Le Panel se réunit lors de sessions éducatives ciblées lors d'Assemblées ou d'autres événements et soutient des initiatives ou des entités éducatives pertinentes en dehors des Assemblées. Il travaille avec les présidents de la commission scientifique du COSPAR, les panels et d'autres parties intéressées pour identifier le public auquel la sensibilisation et l'éducation sont destinées, qu'il s'agisse d'écoles primaires et secondaires, d'universités, du grand public via les médias journalistiques, d'étudiants et en particulier d'étudiants défavorisés dans les pays. où les activités liées à l'espace n'existent pas.

Le groupe cherche à identifier comment rendre disponibles les outils et les médias éducatifs, et il explore les liens et les interactions possibles avec les programmes éducatifs déjà établis sur des sujets liés aux domaines de recherche couverts par le COSPAR. Il cherche à identifier les opportunités de financement dans certains pays pour le travail d'éducation et de sensibilisation, et met en place et maintient des sites Web ou d'autres outils de communication pertinents.

Le Panel établit également des liens et des partenariats et alliances stratégiques, par exemple avec l'UNESCO, afin que ses activités puissent être soutenues sans double emploi inutile. Les quatre officiers en charge de ce panel et le très grand nombre de bénévoles (enseignants et scientifiques) travaillant pour soutenir ses activités et événements ont une vaste expérience du développement de projets éducatifs internationaux, y compris des programmes financés par l'UE, en particulier ERASMUS+.


Contact : COSPAR Communication, Mme Leigh FERGUS : leigh.fergus@cosparhq.cnes.fr

COSPAR, le Comité de la Recherche Spatiale, a été créé en 1958, à l'aube de l'ère spatiale, sous l'égide du Conseil international des unions scientifiques, aujourd'hui Conseil international des sciences (ISC). Les objectifs du COSPAR sont de promouvoir au niveau international la recherche scientifique dans l'espace, en mettant l'accent sur l'échange de résultats, d'informations et d'opinions, et de fournir un forum, ouvert à tous les scientifiques, pour la discussion des problèmes affectant la recherche spatiale. Dans ses premières années d'existence en tant qu'entité qui ignore les considérations politiques et considère toutes les questions uniquement d'un point de vue scientifique, le COSPAR a joué un rôle important en tant que pont ouvert entre l'Est et l'Ouest pour la coopération dans l'espace. Lorsque ce rôle s'est estompé avec la fin de la guerre froide, le COSPAR a concentré ses objectifs sur l'avancement de toutes sortes de recherches menées avec l'utilisation des moyens spatiaux.


Image NASA

Passer au contenu