Inscription

Des scientifiques africains en début de carrière se réunissent pour l'atelier transdisciplinaire LIRA à Abidjan, Côte d'Ivoire

Dans le cadre du programme quinquennal "Leading Integrated Research for Agenda (LIRA) 5 in Africa", 2030 représentants des pré-propositions retenues ont assisté à un atelier de formation de cinq jours sur la recherche transdisciplinaire (DT).

L'événement a eu lieu du 3 au 7 septembre 2018 à Abidjan, en Côte d'Ivoire et a été organisé en partenariat avec le Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d'Ivoire (CSRS).

Les 32 scientifiques en début de carrière venaient de 15 pays d'Afrique, représentant différentes disciplines, communautés de pratique et différentes universités africaines. Ils ont été sélectionnés pour participer à la formation dans le cadre du récent appel LIRA sur Voies vers un développement urbain durable en Afrique.

Les objectifs de l'atelier étaient :

  • Renforcer la capacité scientifique d'entreprendre des recherches sur le DT ;
  • Permettre aux chercheurs de construire des projets inter et transdisciplinaires porteurs de sens ;
  • Renforcer les compétences en communication scientifique ;
  • Soutenir l'élaboration de propositions complètes.

L'atelier de formation a présenté des théories, des méthodes et des exemples de recherche sur le DT. L'atelier comprenait des modules sur la cartographie et l'engagement des parties prenantes, et la communication scientifique, en utilisant le Projet Human City à Port Harcourt, Nigéria comme étude de cas. La formation comprenait également des sessions interactives, telles qu'une étude de marché, une constellation d'acteurs et une visite de terrain, abordant les questions de gestion des déchets, d'assainissement et de consommation d'énergie dans les hôtels de Grand-Bassam.

L'événement a été présenté par un groupe d'experts TD et urbains, dont Vivi Stavrou (Conseil international des sciences, France), Zarina Patel (Université de Cape Town et Centre africain des villes, Afrique du Sud), Dan Inkoom (Université des sciences et technologies Kwame Nkrumah, Ghana), Michael Uwemedimo – Projet de ville humaine/The Collaborative Media Advocacy Platform, Nigeria/Royaume-Uni) et Tobias Buser (TD-Net, La Suisse),

Au cours de la formation de cinq jours, les chercheurs ont également travaillé à l'élaboration de leurs propositions complètes, qui devraient être soumises avant le 23 novembre 2018. Toutes les propositions seront soumises à un processus d'examen scientifique, puis le programme LIRA 2030 Africa attribuera jusqu'à douze bourses pour des projets de recherche intégrée en Afrique, chacune d'une valeur maximale de 90,000 2 euros sur XNUMX ans. Chaque projet devrait stimuler et fournir les nouvelles connaissances requises dans la pratique du développement urbain durable.

À propos du CRI

LIRA 2030 Africa est un programme quinquennal du Conseil international des sciences, qui a été formé en juillet 2018 à la suite de la fusion du Conseil international pour la science (ICSU) et du Conseil international des sciences sociales (ISSC).

Il a été initialement lancé par le Conseil international pour la science (ICSU) en 2015 et mis en œuvre en partenariat avec le Réseau des académies africaines des sciences (NASAC) et le Conseil international des sciences sociales (CISS), avec le soutien du Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI). LIRA 2030 Africa vise à générer des connaissances axées sur les solutions pour relever les défis complexes de la durabilité en Afrique et à accroître la participation de la communauté scientifique africaine aux programmes de recherche mondiaux.

[ID d'éléments liés = ”6474,636″]

Passer au contenu