Inscription

Cinq messages clés pour l'IPBES du comité d'examen externe

Le groupe d'examen externe, coordonné par l'ISC, a présenté ses conclusions à la 7e session plénière de la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques le 29 avril 2019, qui a été adoptée par la réunion du 1er mai.

Peter Bridgewater, coprésident du comité d'examen externe, a présenté les conclusions à la session plénière, notant que le rapport sur les risques mondiaux du Forum économique mondial pour 2019 comportait, entre autres risques mondiaux, la perte de biodiversité et l'effondrement des écosystèmes.

L'attention des chefs d'entreprise et des dirigeants politiques se concentrait désormais sur ces questions, ainsi que sur les liens et les retours d'expérience entre elles. Le professeur Bridgewater a souligné qu'il y avait un besoin vital d'avis clairs et sans ambiguïté sur l'état de la biodiversité et les facteurs qui la modifient, afin que les décideurs politiques et les gouvernements relèvent les défis auxquels sont confrontés les écosystèmes de la Terre.

Le Groupe d'examen externe a noté que l'IPBES :

  • a établi sa crédibilité scientifique et a contribué de manière significative à l'avancement des connaissances sur la biodiversité et les services écosystémiques
  • a des atouts majeurs qui incluent un grand nombre de membres, un statut intergouvernemental qui inclut de multiples sources de connaissances et de parties prenantes, expérimentant l'utilisation de différentes visions du monde ;
  • a établi des structures de gouvernance et des règles de procédures pleinement opérationnelles pour exécuter son programme de travail et
  • a exécuté avec succès un programme de travail surchargé malgré les contraintes budgétaires.

Cependant, en raison du « terrain bondé » dans le secteur, il y avait cinq messages clés pour la 7e Plénière du Panel d'examen externe :

  1. L'IPBES doit définir une vision et une mission clarifiant son rôle d'interface science-politique, et une stratégie adaptative où les quatre fonctions* sont vues et gérées comme un ensemble intégré ;
  2. L'IPBES devrait renforcer les aspects politiques de son travail si elle veut remplir son mandat en tant qu'interface science/connaissance-politique ;
  3. L'IPBES doit maintenir l'indépendance scientifique tout en permettant la co-conception et la coproduction d'évaluations ;
  4. L'IPBES devrait développer une approche plus stratégique et collaborative envers les parties prenantes et
  5. L'IPBES doit garantir sa viabilité financière à long terme, si elle veut être efficace à long terme.

La présentation peut être téléchargée au format PDF ci-dessous. Plus d'informations sur le comité d'examen externe peuvent être trouvées ici.

Le projet de décision formel sur le rapport du Groupe d'examen à la 7e séance plénière peut être consulté ici.

Crédit photo : Trevor Cole sur Unsplash



Passer au contenu