Inscription

ICSU à Habitat III : Science, villes et visualisation

At Habitat III, la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable, l'ICSU était l'une des trois organisations Habitat X Changement, un espace dédié à la promotion de la science et de la visualisation des données comme partenaires du futur urbain. L'espace est rapidement devenu le point central d'une communauté dynamique de participants à la conférence intéressés par l'interface science-politique.

Habitat III s'est déroulé à Quito, en Équateur, du 17 au 20 octobre. Le nouvel agenda urbain (NUA), qui vise à orienter les politiques d'urbanisation au niveau national jusqu'en 2030, a été adoptée par les États membres de l'ONU à l'issue de la conférence. Habitat X Change a été co-organisé par le Conseil international pour la science (ICSU), avec Future Earth et les terres parsemées de Université des sciences appliquées de Potsdam.

Au cours de six jours, un total de 17 événements ont eu lieu dans Habitat X Change - chaque organisation prenant l'initiative de coordonner et d'organiser sa propre série d'événements. Les pistes thématiques étaient les villes et la science (ICSU); l'Anthropocène : une planète urbaine (Future Earth) et Data and Visualization (Potsdam). Cela a permis à la communauté de l'ICSU d'accroître sa présence et sa visibilité dans Habitat, d'autant plus qu'Habitat X Change a pu accueillir plusieurs événements parallèles qui n'avaient pas été sélectionnés pour le programme officiel.

Grâce à l'emplacement central du pavillon et aux efforts de sensibilisation réussis, les événements d'Habitat X Change ont été bien suivis. Les commentaires du public ont été très positifs, de nombreux participants mettant l'accent sur la programmation attrayante et de haute qualité.

« Beaucoup d'événements ont été novateurs et stimulants » – un scientifique participant

« J'ai pensé que c'était formidable que les processus post-Quito pour améliorer l'interface science-politique soient discutés de manière concrète. » – un participant

Dans le volet Villes et sciences de l'ICSU, le programme Santé et bien-être urbains a coordonné un événement réussi sur les villes-santé. Les deux autres événements étaient sur le lien science-politique-pratique, dont un développé en partenariat avec le C40 Cities Climate Leadership Group.

Habitat X Change est également devenu un lieu de rencontre pour tous ceux qui s'intéressent à la science pour l'avenir de l'urbanisation pour se rencontrer, découvrir de nouvelles idées et essayer de nouvelles technologies. Par exemple, une installation construite par l'Université des sciences appliquées de Potsdam a présenté plusieurs visualisations de données sur trois villes différentes : Le Cap, Bogota et Singapour, permettant aux visiteurs de découvrir les différentes façons dont ces villes se développent. Une expérience de réalité virtuelle sur les favelas brésiliennes a permis aux visiteurs de tester cette nouvelle technologie qui deviendra un outil crucial pour développer l'empathie autour des défis mondiaux tels que le changement climatique et le développement durable. Terre du futur a lancé l'Anthropocène, un nouveau magazine dédié au journalisme basé sur des solutions sur la construction d'une ère humaine durable.

Habitat X Change était également l'endroit incontournable à Habitat III pour découvrir la valeur de la visualisation des données en tant qu'outil politique pour les villes. Des dizaines de visualisations époustouflantes traitant de problèmes allant de la densité urbaine au logement et aux catastrophes naturelles ont été présentées dans le cadre de la résultats d'une compétition mondiale coordonné par Potsdam et le Future Earth Media Lab. Plus de 100 visualisations créées par des chercheurs, des journalistes et des étudiants du monde entier ont été soumises et sont disponibles sur CityVis.io. L'idée du projet est que certains des défis les plus redoutables auxquels les villes sont aujourd'hui confrontées sont également les plus complexes. Cela les rend particulièrement difficiles à comprendre pour les décideurs et les urbanistes, et les visualisations peuvent révéler des idées, des modèles, des tendances qui ne seraient pas « vus » autrement.

ICSU co-organisé deux conférences de presse et a fourni un soutien global en matière de communication à de nombreux événements partenaires, en particulier le lancement par Future Earth du magazine Anthropocene dans Habitat X Change et lors d'un événement parallèle en partenariat avec Guardian et Citiscope. Habitat X Change a démontré la valeur de la collaboration stratégique lors d'événements de haut niveau et qu'en tant que coalition, les trois organisations ont pu créer un engagement beaucoup plus élevé que si elles étaient présentes séparément.

L'ICSU a également engagé ses membres en lançant un appel à candidatures avant Habitat III pour les scientifiques en début de carrière, et quatre chercheurs du Moyen-Orient, d'Asie et des Amériques faisaient partie de la délégation de l'ICSU à la conférence.

Pour plus de photos d'Habitat X Change, consultez notre Ensemble Flickr.


Passer au contenu