Inscription

La Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) se réunira au Panama

Le plus Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) est une nouvelle plate-forme internationale pour les scientifiques et les décideurs politiques. Il est en quelque sorte calqué sur le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) et aura une fonction d'évaluation scientifique intégrée similaire. L'ICSU et ses programmes pour la biodiversité (DIVERSITAS) et les dimensions humaines du changement environnemental (IHDP) ont été de fervents défenseurs de l'IPBES.

Plusieurs années de négociations ont abouti à la décision à Busan en juin 2010 de mettre en place une plate-forme. En 2011, la phase de conception s'est ouverte par une réunion plénière en deux sessions, dont la seconde se tiendra à Panama City, République du Panama, du 16 au 21 avril.

Lors de la première session d'octobre 2011 à Nairobi, au Kenya, les représentants de 112 pays et de 33 organisations non gouvernementales ont avancé dans la définition des modalités et des arrangements institutionnels pour une IPBES. La prochaine session se concentrera sur le programme de travail, les fonctions et les structures des futurs organes, les règles et procédures, l'emplacement du secrétariat, les institutions hôtes, le budget et les questions juridiques.

En outre, l'UICN et l'ICSU coprésideront le 15 avril la deuxième journée des parties prenantes de l'IPBES, organisée par le PNUE, en collaboration avec l'UNESCO, le PNUD et la FAO, pour discuter de l'implication de la communauté scientifique et de la société civile dans l'IPBES.

Plus d'informations sur la deuxième journée des parties prenantes de l'IPBES.

Plus d'informations sur le rôle de DIVERSITÉS rôle dans l'IPBES.


Passer au contenu