Inscription

Candidatures recherchées pour le comité directeur intérimaire du projet Science in Exile

Les membres d'un comité directeur intérimaire et d'équipes de travail aideront à faire avancer l'initiative.

Le La science en exil Initiative a pris de l'ampleur au cours de l'année écoulée et avec un lancement officiel le 30 mars 2021, elle mettra désormais en place une structure de gouvernance intérimaire pour un an. Depuis sa création, cette initiative a été co-dirigée par une équipe d'employés et de consultants de TWAS, ISC et IAP. À l'heure actuelle, l'objectif est de créer une structure de leadership diversifiée et collaborative qui encouragera la croissance et l'adaptabilité à l'avenir.

Le Projet Science en exil rassemblera des connaissances et jettera les bases d'une nouvelle réponse cohérente et coordonnée au problème des scientifiques déplacés et réfugiés. Sa mission est d'améliorer le travail et la vie des scientifiques réfugiés et déplacés dans le monde, et sa vision est un mouvement international actif qui promeut la protection des scientifiques, conduisant à une meilleure science et à des contributions à l'humanité.

La préservation de la science est au cœur de cette initiative. Il a une conception humaniste de la préservation, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas seulement de préserver et de reconstruire les artefacts, les institutions et les systèmes scientifiques, mais essentiellement la protection des scientifiques, des personnes au cœur de cet écosystème scientifique mondial. Cet accent mis sur la préservation et la protection, et le potentiel de la portée mondiale du partenariat Science International, ont façonné le cadre stratégique de cette initiative. 

Science in Exile est conceptualisé comme une plate-forme mondiale catalytique mobilisant les scientifiques déplacés, la communauté scientifique au sens large et les organisations avec une science spécifique en exil et les scientifiques en danger mandat de s'engager dans, (1) Soutien mondial - comment les organisations, institutions et systèmes scientifiques peuvent s'intégrer protéger et soutenir les scientifiques déplacés pour qu'ils aient une carrière significative dans leur pays d'accueil/nouveaux pays, et (2) Préservation de la science/réaction de reconstruction - comment la communauté scientifique peut soutenir la préservation et le développement futur dans les pays et les régions dévastés par les conflits et autres actions humanitaires catastrophes et urgences en cours.

Cette initiative est une collaboration entre TWAS, le partenariat InterAcademy (IAP) et le Conseil international des sciences (ISC), sous l'égide de Science Internationale. Le programme rassemble des scientifiques déplacés et des organisations existantes qui fournissent une assistance aux scientifiques concernés, pour échanger des idées et des meilleures pratiques, identifier les lacunes dans la création de programmes de soutien pratique dans différentes régions du monde et sensibiliser les gouvernements, les agences internationales et le monde scientifique communauté. 

Nominations pour le comité directeur intérimaire

La science en exil est maintenant à la recherche de candidatures pour les membres d'un comité directeur intérimaire et les co-responsables des groupes de travail.

Une structure intérimaire sera mise en place avec l'initiative menée par un comité de pilotage qui s'appuie sur un secrétariat (Science International). Il est prévu de mettre en place un conseil consultatif à une date ultérieure. De plus, quatre équipes de travail sont créées en fonction des besoins prioritaires à ce stade. 

Le comité directeur (intérimaire) sera composé d'environ 8 à 10 personnes nommées. Il est essentiel que le SC illustre la diversité de l'initiative à travers la représentation des genres, des régions et des réfugiés/scientifiques déplacés. Le rôle du Comité directeur est de fournir un leadership de manière collaborative, responsable devant l'Assemblée générale et les donateurs. Les responsabilités des personnes nommées devront assister aux réunions mensuelles du comité directeur (1.5 heure), participer à un groupe de travail et examiner les documents au besoin. Toutes les personnes sélectionnées dans le comité de pilotage intérimaire se verront demander un engagement volontaire d'un an avec possibilité de renouvellement. Des détails supplémentaires sur les rôles et les responsabilités peuvent être trouvés dans le projet de Termes de référence.

Calendrier des nominations et processus de nomination

  • 30 Mars 2021: Appel à candidatures lancé
  • 17 mai 2021: Date limite de soumission des candidatures
  • 30 mai 2021: Partage des résultats des personnes sélectionnées Juin 2021 Première réunion du comité de pilotage intérimaire
  • Accéder au formulaire de nomination au comité de pilotage: Le formulaire du comité directeur est destiné à toutes les candidatures à des postes de direction intérimaires au sein du La science en exil Initiative, y compris le comité de pilotage et les co-responsables des groupes de travail. Les nominations peuvent provenir d'une organisation ou d'un individu, y compris des auto-nominations. Veuillez remplir le formulaire le plus complètement possible et le soumettre par 17 mai 2021 au plus tard.

Équipes de travail sur la science en exil

  • Les personnes intéressées à jouer un rôle actif dans les domaines de travail et les activités de Science in Exile sont également invitées à s'inscrire aux équipes de travail. ici avant le 30 avril.

S'il vous plaît soumettre des questions à déplacéscientistes@twas.org


Image de Nicole Leghissa du film documentaire TWAS 2017, « La science en exil ».

Passer au contenu