Inscription

Soutenir le Dr Ahmadreza Djalali pour protéger la liberté et la responsabilité scientifiques

Un appel urgent à l'action pour la communauté scientifique

Le Conseil international des sciences Comité pour la liberté et la responsabilité des sciences (CFRS) œuvre pour défendre et protéger les libertés dont les scientifiques devraient jouir, et les responsabilités qu'ils assument, tout en s'engageant dans la pratique scientifique. Ceci comprend surveiller et répondre aux menaces contre les libertés scientifiques dans le monde, et fournir une assistance dans les cas où l'intervention peut apporter un soulagement et soutenir les activités d'autres acteurs concernés. 

Le CFRS a été Stack monitoring le cas d'un universitaire irano-suédois Dr Ahmadreza Djalali, qui a été condamné à mort par les autorités iraniennes en 2017. Le Dr Djalali a été reconnu coupable et condamné sur la base d'allégations selon lesquelles il aurait fourni des renseignements aux autorités israéliennes, mais Djalali a nié à plusieurs reprises ces allégations et le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire. appelé pour sa libération immédiate.  

Quatre ans plus tard, la situation du Dr Djalali est dramatique. Son arrestation, sa condamnation et sa condamnation témoignent d'un mépris flagrant des normes internationales de liberté académique, de procédure régulière, de procès équitable et de traitement humain des prisonniers. Il continue de se voir refuser l'accès aux soins médicaux malgré une grave détérioration de sa santé. Il se voit refuser l'accès à son avocat et à sa famille en Iran, et il lui est interdit de téléphoner à sa femme et à ses enfants en Suède. 

Dans le suivi de cette affaire, le CFRS travaille en étroite collaboration avec l'organisation basée aux États-Unis Chercheurs à risque (SAR). SAR est un réseau international d'institutions académiques qui travaillent ensemble pour soutenir et défendre les principes de la liberté académique et pour défendre les droits humains des universitaires du monde entier. Cette année, SAR a récompensé le Dr Djalali avec leur prestigieux Prix ​​du courage de penser pour 2021. L'épouse du Dr Djalali, Vida Mehrannia, acceptera le prix en son nom lors du symposium virtuel de SAR, Libre de penser 2021, le 9 décembre 2021.

La vie du Dr Djalali dépend de notre action collective. Merci de votre aide.


Appel à l'action

En honorant le Dr Djalali du Prix du courage de penser, SAR renouvelle ses appels à sa libération immédiate. Le CFRS se joint à ces appels et demande la force collective de la communauté scientifique pour aider le Dr Djalali et protéger la liberté scientifique dans le monde. 

Aujourd'hui plus que jamais, les communautés internationales de l'enseignement supérieur, scientifique et des droits humains doivent s'unir pour exiger la libération du Dr Djalali afin qu'il puisse enfin retrouver sa famille et poursuivre son important travail. Ensemble, SAR et CFRS vous seraient reconnaissants d'envisager de prendre les mesures suivantes :

  1. Transmettez cette annonce à vos réseaux.
  2. 📣 Sensibilisez-vous sur les réseaux sociaux en publiant ce Tweet.
  3. 📣 Sensibilisez-vous sur les réseaux sociaux en créant votre propre tweet en utilisant #SaveAhmadreza et en taguant @Scholarsatrisk, @ISC, votre ministre des Affaires étrangères et d'autres responsables gouvernementaux concernés.
  4. Écrivez aux autorités iraniennes en tant qu'organisation ou association, en émettant une lettre d'appel (voir le modèle de lettre de la SAR ici).
  5. Écrivez aux autorités iraniennes en tant qu'individu en signant et en envoyant des SAR lettre de recours en ligne.
  6. Organisez une réunion avec des membres de votre gouvernement pour soulever le cas du Dr Djalali (voir les instructions détaillées ici).
  7. Organiser une réunion avec des responsables iraniens pour demander la libération du Dr Djalali (voir les instructions détaillées ici).

Voir les déclarations précédentes de l'ISC:

🟠 L'ISC exhorte les autorités iraniennes à suspendre la peine capitale prononcée contre le Dr Djalali et à organiser sa libération immédiate – 1er décembre 2020. Plus d'informations

🟠 Déclaration sur le Dr Ahmadreza Djalali, actuellement incarcéré et condamné à mort en Iran – 29 août 2019. Plus d'informations


Le Comité ISC pour la liberté et la responsabilité en science (ERFC)

Vivi Stavrou

Secrétaire exécutif du CFRS et agent scientifique principal
vivi.stavrou@council.science

Passer au contenu