Inscription

Atelier régional multipartite de l'UNESCO sur la science ouverte pour les sociétés en réseau

Notre bureau régional pour l'Asie-Pacifique (ROAP) a participé à l'atelier régional multipartite de l'UNESCO à Jakarta pour « La science ouverte pour les sociétés en réseau - 4e révolution industrielle et ODD en Asie et dans le Pacifique », qui s'est tenu à Jakarta le 16 septembre 2019.

L'atelier a réuni une communauté multipartite d'Asie et du Pacifique s'intéressant à la science ouverte, notamment des représentants des États membres, des représentants des principales institutions scientifiques, technologiques et d'innovation et du secteur privé. Les participants ont partagé leur expérience et discuté des différentes perspectives et rôles dans le mouvement de la science ouverte en Asie et dans la région du Pacifique. ISC ROAP était représenté par Sufyan Aslam, qui a partagé les activités de ROAP en science ouverte et le travail qui a été fait par CODATA avec l'étude de paysage de la Plateforme Africaine de Science Ouverte.

Les thèmes de discussion de l'atelier comprenaient les changements sociaux et culturels nécessaires pour promouvoir la science ouverte, et les politiques nécessaires pour orienter les changements dans la bonne direction. En outre, les participants ont discuté des technologies et des infrastructures informatiques qui seraient nécessaires pour permettre la science ouverte dans la région Asie et Pacifique en particulier.

Les résultats de l'atelier comprennent une vision et une compréhension communes de la signification et de la portée de la science ouverte et des opportunités qu'elle apporte à la région. Les résultats seront résumés sous forme de recommandations préliminaires sur l'état de l'art de la science ouverte en Asie-Pacifique, les opportunités et les risques, les défis et les solutions potentielles. Le résumé de la discussion alimentera le processus mené par l'UNESCO sur la construction d'un consensus mondial sur la science ouverte, y compris à travers une éventuelle recommandation sur la science ouverte.

Passer au contenu