Série 3 : Science en exil

Le 30 septembre 2021, le Conseil international de la science a lancé une série de six podcasts sur le thème « La science en exil ». Les podcasts présentent des entretiens avec des scientifiques réfugiés et déplacés qui partagent leur science, leurs histoires de déplacement et leurs espoirs pour l'avenir.

Série 3 : Science en exil

Pour plus d'informations sur chaque podcast, cliquez sur sur le joueur

Abonnez-vous et écoutez sur votre plateforme préférée :


Lire les transcriptions

Épisode 1 - Feras Kharrat partage son histoire d'étude de la biomédecine moléculaire en Syrie, et plus tard, en Italie

Dans le premier épisode de la série, nous entendons Feras Kharrat, doctorant en biomédecine moléculaire, originaire de Syrie et maintenant basé à Trieste, en Italie. Feras partage son histoire de quitter la Syrie pour poursuivre ses études à l'étranger et donne un aperçu des défis de la conduite de recherches scientifiques pendant les périodes de troubles.

Plus d'informations

Épisode 2 – Comment la recherche d'un chercheur en sciences sociales déplacé révèle les réalités de l'intégration au marché du travail des migrants hautement qualifiés

Dans cet épisode de la série Science in Exile, nous entendons Esmeray Yogun, un sociologue dont les recherches portent sur l'intégration des migrants hautement qualifiés sur le marché du travail. Yogun est originaire de Turquie, mais a été contraint de partir pour la France après avoir été identifié comme un militant politique.

Plus d'informations

Gros plan de la carte

Épisode 3 – Alfred Babo partage son histoire de chercheur en sciences sociales à risque et réfugié

Dans le troisième épisode de Science in Exile, nous entendons Alfred Babo, un spécialiste des sciences sociales dont les recherches portent sur le changement social, le travail et le développement des enfants, l'immigration et les conflits sociaux, et les sociétés post-conflit.

Plus d'informations

Épisode 4 - La scientifique en début de carrière Eqbal Dauqan raconte son histoire de quitter le Yémen pour poursuivre ses recherches à l'étranger

Cet épisode présente Eqbal Dauqan, un biochimiste yéménite dont les intérêts de recherche incluent la nutrition thérapeutique et les antioxydants dans les aliments. Eqbal a été forcée d'arrêter ses travaux de recherche lorsque la guerre a éclaté au Yémen, et a ensuite quitté le pays pour la Malaisie puis la Norvège afin de poursuivre ses travaux en toute sécurité.

Plus d'informations

Stéthoscope

Épisode 5 – Phyu Phyu Thin Zaw sur la crise à laquelle sont confrontés les médecins et les scientifiques au Myanmar

La communauté médicale et scientifique du Myanmar a été profondément affectée par la violence et les conflits en cours. Dans le cinquième podcast Science in Exile, Phyu Phyu Thin Zaw partage ses idées sur les impacts pour la communauté scientifique birmane.

Plus d'informations

Étapes des droits de l'homme

Épisode 6 – Le politologue syrien Radwan Ziadeh parle de la poursuite des recherches sur les droits humains et de l'activisme au-delà des frontières

Le dernier épisode de la série présente le politologue Radwan Ziadeh, qui partage son histoire de quitter la Syrie pour poursuivre ses recherches et sa défense des droits de l'homme et de la démocratie aux États-Unis.

Plus d'informations


La série a été développée comme une contribution à la La science en exil initiative, et mettra en vedette des membres du comité directeur du projet ainsi que d'autres chercheurs impliqués dans l'initiative. La série a été développée par l'ISC avec ses partenaires de Science in Exile - l'Académie mondiale des sciences (UNESCO-TWAS) et l'InterAcademy Partnership (IAP). L'objectif est de donner une plate-forme aux scientifiques déplacés pour partager leurs expériences de première main. , et de sensibiliser aux problèmes rencontrés par les universitaires réfugiés, à risque et déplacés.

Vous pouvez d'abord écouter la série en suivant ISC Presents sur la plateforme de podcast de votre choix, ou en consultant cette page.

Passer au contenu