Inscription

Gabrielle Ramos

Sous-Directeur général pour les sciences sociales et humaines

UNESCO

Implication à l'ISC

  • Boursier ISC (2023)

Contexte

Le Dr Gabriela Ramos est Sous-Directrice générale pour les sciences sociales et humaines de l'UNESCO, où elle supervise les contributions de l'institution à la construction de sociétés inclusives et pacifiques. Son programme comprend la réalisation de l'inclusion sociale et de l'égalité des sexes, la promotion du développement de la jeunesse ; promotion des valeurs à travers le sport ; programme antiraciste et anti-discriminatoire et éthique de l’intelligence artificielle. Sa nomination à l'UNESCO lui permet de continuer à soutenir un programme de croissance inclusive et de respect des droits de l'homme et de la dignité humaine.

Elle a également lancé le Forum mondial contre le racisme, pour catalyser le soutien politique que les pays membres ont apporté à cette cause. En matière de genre, elle a avancé plusieurs initiatives, notamment pour lutter contre les stéréotypes et les préjugés sexistes, notamment dans les nouvelles technologies. Elle dirige également le programme de gestion des transformations sociales (MOST) pour aider les États membres de l'UNESCO à renforcer le lien entre la recherche et la politique et entre la connaissance et l'action. Elle a supervisé la publication sur « Sociétés inclusives et résilientes : égalité, durabilité et efficacité ».

Auparavant, Gabriela Ramos a travaillé comme directrice de cabinet et sherpa pour le G20, le G7 et l'APEC à l'OCDE, contribuant à accroître l'impact mondial de l'OCDE et dirigeant des initiatives clés telles que « Croissance inclusive », « Nouvelles approches face aux défis économiques », « Changement climatique ». et croissance », la stratégie pour l’égalité des sexes et le travail sur le bien-être et l’enfance. Au G20, elle a contribué à la réforme internationale pour des systèmes fiscaux équitables ; l'adoption du quota de genre (pour réduire l'écart de main-d'œuvre) et la création du W20 ; et l'adoption des principes de l'intelligence artificielle, entre autres. Elle a également supervisé les relations mondiales et le processus d'élargissement de l'OCDE.

Elle est membre du Conseil consultatif du G7 sur l'égalité des sexes (GEAC) pour 2022, un organisme consultatif indépendant qui élabore des recommandations sur les questions d'égalité des sexes dans l'ensemble de l'agenda du G7. En 2019, elle lance la plateforme Business for Inclusive Growth (B4IG), regroupant 40 entreprises multinationales engagées dans la réduction des inégalités. Auparavant, elle était directrice du bureau de l'OCDE au Mexique et en Amérique latine, où elle a soutenu les réformes dans les domaines de l'éducation, des télécommunications, de l'égalité des sexes et de la santé. Elle était membre du service extérieur mexicain.

En 2013, elle a reçu l'Ordre du Mérite des mains du Président de la République française. Son travail en faveur de l'égalité des sexes lui a valu plusieurs prix, notamment de Forbes et d'Apolitico. Elle a été boursière Fulbright et Ford McArthur. Elle est une ancienne élève de la maîtrise en politiques publiques de l'Université Harvard et du BA en relations internationales de l'Université Iberoamericana. Elle est membre du conseil d'administration du « Forum de Paris sur la Paix » ; le « Conseil consultatif de l'UNICEF » ; ainsi que des « Commissions Lancet sur le COVID et sur les violences des hommes envers les femmes », et membre du Comité « Entreprise à Mission » de Danone.


La page a été mise à jour en juin 2024.

Passer au contenu