Inscription

Geoffroy Boulton

Boursier de la Fondation ISC (juin 2022)

Implication à l'ISC

  • Membre ordinaire du conseil d'administration de l'ISC (2021-2024)
  • Membre ordinaire du conseil d'administration de l'ISC (2018-2021)
  • Membre du Comité permanent de la planification scientifique (2022-2025)
  • Chaire, Projet ISC sur l'avenir de l'édition scientifique
  • Membre du comité de surveillance du projet Scénarios COVID-19

Contexte

BSc, PhD et DSc en géologie de l'Université de Birmingham. Recherche principalement dans les domaines de la glaciologie et de la géologie glaciaire. Membre de la Royal Society et de la Royal Society of Edinburgh (Académie nationale d'Écosse). Membre honoraire à vie de l'Union internationale pour la recherche sur le Quaternaire. Les prix pour la science comprennent le Kirk Bryan Award de la Geological Society of America, le Seligman Crystal de la International Glaciological Society, la Lyell Medal de la Geological Society, la Founders Medal de la Royal Geographical Society, la Croll Medal de la Quaternary Research Association, la UK Polar Medal, Commandeur de l'Ordre des Palmes Académiques par le gouvernement français et diplômes honorifiques des universités de Heidelberg, Chalmers (Suède), Birmingham et Keele.

Postes passés et actuels

  • Société de boîtes en métal – 1962
  • Commission géologique de Grande-Bretagne 1963-64
  • Démonstrateur en géologie, Université de Keele 1964-65
  • Chercheur en géologie, Université de Birmingham 1965-68
  • Hydrogéologue – Kenya Department of Water Supply 1968
  • Conférencier/lecteur, École des sciences de l'environnement, Université d'East Anglia 1969-80
  • Professeur de géosciences, Université d'Amsterdam 1980-86
  • Professeur Regius de géologie, Université d'Édimbourg (séquentiellement responsable de la géologie et de la géophysique - Provost et doyen des sciences et de l'ingénierie - Vice-principal de l'Université) 1986-2008
  • Professeur Regius émérite 2008-

Lire le CV de Geoffrey Boulton


La page a été mise à jour en mai 2024.

Passer au contenu