Mener la recherche intégrée pour l'Agenda 2030 en Afrique (LIRA 2030)

Mener la recherche intégrée pour l'Agenda 2030 en Afrique est un programme de 5 ans qui vise à augmenter la production de recherches de haute qualité, intégrées (inter et transdisciplinaires) axées sur les solutions sur la durabilité mondiale par des scientifiques en début de carrière en Afrique. Les connaissances seront utilisées pour relever les défis complexes de la durabilité dans la région.

Le programme LIRA 2030 (Leading Integrated Research for Agenda 2030 in Africa) a été lancé en 2016 pour favoriser les contributions scientifiques de l'Afrique à la mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le développement durable, en particulier dans le contexte urbain. Il est géré par le Conseil international des sciences avec ses Bureau régional pour l'Afrique et en partenariat étroit avec le Réseau des académies africaines des sciences (NASAC). Le programme est soutenu par le Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI) et durera jusqu'en décembre 2021.

Lisez le dernier rapport LIRA qui décrit des exemples de collaboration entre la science, la politique et la société menée à travers des recherches transdisciplinaires dans un éventail de villes africaines

A qui s'adresse-t-il ?

Le programme vise à favoriser la collaboration en matière de recherche, principalement parmi les scientifiques en début de carrière basés en Afrique n'ayant pas plus de 10 ans d'expérience professionnelle après leur doctorat, ou une expérience de recherche équivalente. Un accent particulier est mis sur la garantie de la participation des pays à faible revenu (sur la base du classement de l'APD de l'OCDE) en collaboration de recherche.

De quoi s'agit-il ?

Le programme de financement de la recherche sur cinq ans vise à accroître la production et l'utilisation de connaissances axées sur les solutions, contextualisées et pertinentes pour les politiques sur le développement durable dans les villes d'Afrique. La particularité du programme LIRA est qu'il promeut la recherche transdisciplinaire (TD), qui est un mode collaboratif de production de connaissances orienté vers des défis sociétaux spécifiques et intégrant les connaissances et les perspectives de différentes disciplines scientifiques et d'acteurs non académiques.

A travers la coproduction de connaissances, le programme LIRA cherche à appréhender la complexité des enjeux urbains, à prendre en compte la diversité des regards scientifiques et sociétaux sur les problèmes, et à accroître l'utilisation des preuves scientifiques comme base pour l'élaboration et la pratique des politiques urbaines.

Pour atteindre ses objectifs, le programme LIRA aide les scientifiques africains en début de carrière à mener des projets de recherche collaboratifs qui explorent de nouvelles approches pour repenser l'avenir urbain en Afrique, en partenariat avec les autorités locales, les communautés, l'industrie et le gouvernement.

Comment ça marche

Le programme LIRA 2030 soutient ses participants non seulement par le biais de subventions, mais également par le biais d'ateliers de formation, de forums de recherche annuels et de leadership et d'avancement professionnel.


Activités de formation sur la recherche intégrée

Pour atteindre ses objectifs, le programme proposera des activités de formation pour renforcer la capacité scientifique en Afrique à appliquer de nouvelles méthodologies de co-conception et de coproduction, ainsi que d'autres approches pertinentes requises pour entreprendre une recherche intégrée de haute qualité. Chaque formation comprendra également des modules sur l'élaboration de propositions et la communication scientifique.

Pour identifier les participants à la formation, des appels ouverts à pré-propositions sont lancés. Les représentants des pré-propositions retenues sont invités à participer à des ateliers de formation, après quoi les participants disposent de 2 à 3 mois pour élaborer des propositions complètes. Les propositions complètes retenues recevront des subventions de recherche de 2 ans (voir ci-dessous). La formation fait partie intégrante des subventions afin de garantir que les scientifiques en début de carrière possèdent les compétences et les connaissances nécessaires pour élaborer des propositions de recherche intégrées et entreprendre ce type de recherche. Le premier atelier de formation a eu lieu du 3 au 7 octobre 2016 à Nairobi 2016. Le deuxième événement de formation a eu lieu à Kampala, à l'Université de Makerere, du 28 août au 1er septembre 2017.

Au total, trois ateliers de formation auront lieu au cours du programme. Ceux-ci seront fournis par l'ISC en partenariat avec l'ISC ROA et la NASAC et d'autres institutions compétentes en Afrique.


Bourses de recherche collaborative

Le programme fournira des subventions de recherche collaborative de deux ans (90 000 EUR chacune/2 ans) pour favoriser la collaboration en matière de recherche sur la durabilité mondiale au niveau régional en reliant les scientifiques en début de carrière de toutes les disciplines et de tous les pays. Ces subventions soutiendront également la co-conception et la coproduction de recherche avec des intervenants.

Seuls les participants aux activités de formation sur la recherche intégrée (voir ci-dessus) seront éligibles pour postuler aux subventions.

Après 5 ans, le programme vise à consolider un réseau de plus de 30 projets de recherche intégrés sur la durabilité mondiale. La recherche produite par ces projets devrait fournir des preuves et créer des outils pour soutenir la prise de décision sur les défis complexes de la durabilité en Afrique. Les connaissances seront également utilisées pour éclairer les processus politiques intergouvernementaux (par exemple, l'Agenda 2030, le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe, Habitat III, le GIEC et autres).

Deux institutions basées en Afrique (NASAC et ISC ROA) géreront le programme de financement de la recherche.


Forums annuels de recherche

Le programme organisera des forums de recherche annuels pour favoriser la collaboration et le réseautage entre les projets de recherche soutenus. Les représentants des projets seront invités à assister à ces événements pour partager leurs résultats et leur expérience avec leurs pairs. Ces événements devraient favoriser les échanges scientifiques et forger de nouvelles collaborations de recherche entre les projets. Pour favoriser la collaboration interrégionale et avec les parties prenantes non universitaires, des représentants d'autres projets de recherche mondiaux pertinents, des décideurs et des praticiens seront également invités à y assister. Les événements comprendront également des activités de renforcement des capacités pour renforcer la communication scientifique des projets et les conseils scientifiques aux gouvernements.

Au total, trois forums annuels de recherche ouverts sont prévus au cours du programme, organisés par l'ISC ROA en partenariat avec l'ISC et la NASAC.


Leadership et évolution de carrière

Le programme offrira également des opportunités de développement de carrière internationale aux scientifiques en début de carrière soutenus par le programme en les nommant pour des comités et conférences scientifiques internationaux, des groupes de travail et des processus politiques intergouvernementaux.


Appel à pré-propositions

Au cours du programme, un total de trois appels à pré-propositions ont été lancés.

Le premier appel portait sur la compréhension du lien « Énergie-Santé-Catastrophes naturelles » dans le contexte urbain en Afrique.

Le deuxième appel était sur Faire progresser la mise en œuvre de l'Objectif de développement durable 11 sur les villes en Afrique.

Le troisième appel était sur Voies vers un développement urbain durable en Afrique.

Gouvernance & Management

Pour superviser la mise en œuvre et le développement stratégique du programme LIRA 2030, un comité consultatif a été nommé en juin 2016. Ce comité comprend des scientifiques d'Afrique, des représentants des parties prenantes et des représentants des dirigeants de tous les partenaires impliqués :

  • Cheikh Mbow – Directeur exécutif : START International Inc.
  • Nelson Sewankambo – Professeur de médecine et directeur, Makerere University College of Health Sciences, Ouganda
  • Nick Perkins – Directeur, SciDev.Net
  • Peggy Oti-Boateng – Spécialiste principale de programme pour la S&T et coordinatrice RAIST, UNESCO MSRO pour l'Afrique australe
  • Samuel Babatunde-Agbola – Département de planification urbaine et régionale, Faculté des sciences sociales Université d'Ibada, Nigéria
  • Shuaib Lwasa – Président du Comité scientifique de l'IRDR, Département de géographie, Université de Makerere, Ouganda
  • Susan Parnell – Exécutive du Centre africain des villes, Département des sciences environnementales et géographiques, Université du Cap, Afrique du Sud, ancienne membre du Comité scientifique de la santé et du bien-être urbains
  • Elvin Nyukuri - scientifique en début de carrière, Université de Nairobi, Kenya, Centre d'études avancées en droit et politique de l'environnement, Collège des sciences humaines et sociales
  • Heide Hackmann (ex-officio) – Directrice générale de l'ISC
  • Daniel Nyanganyura (ex-officio) – Directeur de ISC ROA
  • Mathieu Denis (ex-officio) – Directeur scientifique de l'ISC

Le comité se réunira chaque année pour définir la stratégie scientifique du programme, prendre des décisions de financement de la recherche sur la base de l'examen des propositions de recherche et convenir de la poursuite du développement du programme.

Une équipe de gestion composée de représentants de l'ISC, du Bureau régional de l'ISC pour l'Afrique et de la NASAC a été mise en place pour piloter la mise en œuvre du programme, en tenant compte des décisions prises par le comité consultatif.

Progrès à jour

Depuis sa création en 2016, le programme a lancé trois appels ouverts à pré-propositions :

  1. Comprendre les liens « énergie-santé » et « santé-catastrophes naturelles » dans les villes africaines (2016);
  2. Faire progresser la mise en œuvre de l'ODD11 dans les villes d'Afrique (2017); et
  3. Voies vers un développement urbain durable en Afrique  (2018).

À la suite de ces appels, le programme a soutenu 28 projets de recherche collaborative (d'une valeur pouvant atteindre 90,000 XNUMX euros chacun sur deux ans) visant à relever des défis complexes dans le contexte urbain africain. Chaque projet rassemble des villes d'au moins deux pays d'Afrique. L'objectif est de favoriser la collaboration en matière de recherche entre les institutions de recherche africaines et l'apprentissage entre les villes. Un accent particulier est mis sur la participation des pays à faible revenu à la collaboration en matière de recherche. Vingt-deux pays d'Afrique sont couverts par les projets, dont l'Angola, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la République démocratique du Congo, l'Éthiopie, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Kenya, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, le Niger, le Nigéria, le Rwanda, le Sénégal, Afrique du Sud, Tanzanie, Togo, Ouganda, Zambie et Zimbabwe.

Le programme LIRA propose également des ateliers de formation de cinq jours pour les chercheurs principaux des projets présélectionnés afin de renforcer leur capacité scientifique à entreprendre des recherches en TD, pour aider les chercheurs à construire des projets inter et transdisciplinaires significatifs, pour soutenir le développement de propositions complètes et de renforcer les compétences en communication scientifique. Trois ateliers ont eu lieu : à Nairobi, Kenya, en octobre 2016 ; dans Kampala, Ouganda, en août 2017 ; et en Abidjan, Côte d'Ivoire, en septembre 2018. Une centaine de scientifiques en début de carrière de toute l'Afrique ont reçu une formation. Le programme propose également des activités de formation TD aux co-chercheurs des projets sélectionnés.

LIRA 2030 Afrique offre également des opportunités d'échange scientifique et de collaboration de recherche Sud-Sud et Nord-Sud à travers des forums de recherche annuels. Trois Forums ont eu lieu : en Abuja, Nigéria en novembre 2017 ; dans Dakar, Sénégal en février 2019 ; et en Addis-Abeba, Éthiopie en février 2020. Les scientifiques en début de carrière ont également des opportunités de développement de carrière en participant à des comités et conférences scientifiques internationaux, à des groupes de travail et à des processus politiques intergouvernementaux. Par exemple, au cours de la période 2016-2019, les bénéficiaires de la LIRA ont été représentés aux forums des Nations Unies sur les STI, les forums politiques de haut niveau sur le développement durable, la conférence du GIEC sur les villes et le changement climatique, les conférences internationales transdisciplinaires et bien d'autres. Les scientifiques ont eu l'occasion de présenter leurs recherches, de contribuer au dialogue, de créer de nouveaux réseaux et collaborations.

🤝 Vous souhaitez contribuer à ce programme ?

Alors qu'il existe une forte demande de recherche intégrée, le soutien institutionnel et financier reste insuffisant, en particulier dans les pays les moins développés. Le programme quinquennal vise à accroître le soutien institutionnel et financier mondial et régional en engageant les parties prenantes régionales dans des activités de recherche, de renforcement des capacités et de mise en réseau et en organisant des réunions stratégiques avec les agences de financement et les institutions régionales clés. Par conséquent, si votre organisation souhaite soutenir la recherche intégrée et les activités associées de renforcement des capacités et de mise en réseau, veuillez contacter lire2030africa@council.science pour discuter des opportunités de collaboration.

📖 Articles publiés à ce jour impliquant des chercheurs du LIRA

Voici la liste des articles qui ont été publiés à ce jour avec la contribution des chercheurs du LIRA. Un certain nombre de manuscrits ont été soumis pour examen et doivent encore être publiés.

  • Sesan, T., Sanfo, S., Sikhwivhilu, K. et al. Médiation de la coproduction de connaissances pour une gouvernance inclusive et la fourniture de services d'alimentation, d'eau et d'énergie dans les villes africaines. Forum Urbain (2021). https://doi.org/10.1007/s12132-021-09440-w
  • Bloem, S., Swilling, M., Koranteng, K. Démocratie énergétique dans la rue : apprentissage sociotechnique, dynamisme institutionnel et intégration dans les projets énergétiques communautaires sud-africains, Recherche énergétique et sciences sociales, Tome 72, 2021, 101906, https://doi.org/10.1016/j.erss.2020.101906
  • Croese, S., Dominique, M. & Raimundo, IM Coproduire des connaissances urbaines en Angola et au Mozambique : vers la réalisation de l'ODD 11. npj Urban Sustain 1,8 (2021). https://doi.org/10.1038/s42949-020-00006-6
  • Oghenekaro, NO, Amaka-Otchere, A., Onyima, B., Aziz, F., Kushitor, S., Thiam, S. Pathways, dynamiques contextuelles et transversales des interactions science-politique-société dans la recherche transdisciplinaire en Afrique villes, Science et politique de l'environnement, tome 125, 2021, pages 116-125, https://doi.org/10.1016/j.envsci.2021.08.014
  • Sesan, T., Siyanbola, W. « Ce sont les réalités » : un aperçu de la facilitation de l'engagement des chercheurs et des décideurs dans le secteur de l'énergie domestique au Nigéria. Communications en sciences humaines et sociales tome 8, 73, 2021, https://doi.org/10.1057/s41599-021-00754-5
  • Thondhlana, G., Mubaya, CP; McClure, A., Amaka-Otchere, ABK, Ruwanza, S. Faciliter la durabilité urbaine grâce à la recherche transdisciplinaire (TD) : leçons du Ghana, de l'Afrique du Sud et du Zimbabwe. Environnement 2021 13 6205. https://doi.org/10.3390/su13116205
  • Buyana K. et al. Voies de résilience au changement climatique dans les villes africaines,
    Environmental Research Letters, Volume 15, Nombre 72020 https://doi.org/10.1088/1748-9326/ab7951
  • Mutumbi, U., Thondhlana, G. et Ruwanza, S. 2021. Modèles comportementaux d'utilisation de l'électricité signalés parmi les ménages à faible revenu à Makhanda, en Afrique du Sud. Environnement 2021 13(13), 7271. https://doi.org/10.3390/su13137271
  • Ambole, A., et al. 2019. Médiation des transitions énergétiques des ménages grâce à la co-conception au Kenya urbain, en Ouganda et en Afrique du Sud. Recherche énergétique et sciences sociales 55 (mai) : 208–17. https://doi.org/10.1016/j.erss.2019.05.009
  • Kovacic, Musango, Ambole et al. 2019. Interroger les différences : une analyse comparative des établissements informels en Afrique, In World Development, Vol. 122, 2019, pages 614-727. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0305750X19301792
  • Ambole, A. 2020. Intégrer le design dans la recherche transdisciplinaire : perspectives de l'Afrique urbaine, Massachusetts Institute of Technology, Design Issues, Volume 36 | Numéro 2 | Printemps 2020, p.28-40. https://doi.org/10.1162/desi_a_00588
  • Buyana, K., 2019. Garder les portes ouvertes : expérimenter les interfaces science-politique-pratique en Afrique pour un développement urbain durable. Journal of Housing and the Built Environment, pp.1-16. https://doi.org/10.1007/s10901-019-09699-3
  • Buyana, K., Byarugaba, D., Sseviiri, H., Nsangi, G. et Kasaija, P., 2019. Expérimentation dans un quartier africain : réflexions pour les transitions vers l'énergie durable dans les villes. Forum Urbain, Vol. 30, n° 2, p. 191-204. Springer Pays-Bas. https://doi.org/10.1007/s12132-018-9358-z
  • Buyana, K., Lwasa, S. et Kasaija, P. 2019. Idéologies de genre et risque climatique : comment le lien est-il lié à la durabilité dans une ville africaine ? Revue internationale d'écologie sociale et de développement durable (IJSESD), 10 (1) https://doi.org/10.4018/IJSESD.2019010102
  • Conseil international des sciences (ISC), 2020. Faire progresser l'Agenda 2030 dans les villes africaines grâce à la coproduction de connaissances : expériences urbaines menées par des scientifiques africains en début de carrière. Conseil international des sciences, Paris. DOI: 10.24948 / 2020.01  
  • O'Farrell, P., Anderson, P., Culwick, C., Currie, P., Kavonic, J., McClure, A., et al., 2019. Vers des villes africaines résilientes : défis et opportunités partagés pour la rétention et l'entretien des infrastructures écologiques. Durabilité mondiale (2). https://doi.org/10.1017/sus.2019.16
  • Oni, T., Mogo, E., Ahmed, A., et al., 2019. Briser les silos de la couverture sanitaire universelle : vers des systèmes de prévention primaire des maladies non transmissibles en Afrique. BMJ Santé mondiale 2019;4:e001717. http://dx.doi.org/10.1136/bmjgh-2019-001717    
  • Oni, T., Kockat, J., et al., (2019). La communauté des soins de santé doit défendre des espaces de vie urbains sains et durables. BMJ juin 2019 https://bit.ly/340kfmz   
  • Weimann, A. et Oni, T., (2019). Un examen systématique de l'impact sur la santé des établissements urbains informels et des implications pour la mise à niveau des interventions en Afrique du Sud, un pays à revenu intermédiaire en urbanisation rapide. Int. J. Environ. Rés. Santé publique 2019, 16(19), 3608 ; https://doi.org/10.3390/ijerph16193608
  • Vearey, J., Luginaah, I., Magitta, NF., Shilla, DJ., Oni, T. 2019. La santé urbaine en Afrique : une priorité de santé mondiale critique. BMC Santé Publique. 2019 mars 25;19(1):340. https://doi.org/10.1186/s12889-019-6674-8  
  • Ebikeme, C., Gatzweiler, F., Oni, T., Liu, J., Oyuela, A., Siri, J. Xiamen Call for Action: Building the Brain of the City-Universal Principles of Urban Health. Journal de la santé urbaine. 2019 ; 96(4):507-50. https://doi.org/10.1007/s11524-018-00342-0  
  • Ndebele-Murisa, MR., Mubaya, CP., Pretorius, L., Mamombe, R., Iipinge, K., Nchito, W., et al. 2020. Apprentissage de ville à ville et échange de connaissances pour la résilience climatique en Afrique australe. PLoS ONE 15(1) : e0227915. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0227915
  • Croese, S., Dominique, M., Macamo Raimundo, I. 2021. Coproduire des connaissances urbaines en Angola et au Mozambique : vers la réalisation de l'ODD 11. npj Durabilité urbaine. Numéro d'article : 8 (2021). https://www.nature.com/articles/s42949-020-00006-6
  • Ambole, A., Koranteng, K., Njoroge, P., Logedi Luhangala, D. 2021. Durabilité 2021, 13(4), 2128. Un examen des communautés énergétiques en Afrique subsaharienne comme voie de transition vers la démocratie énergétique. https://www.mdpi.com/2071-1050/13/4/2128
  • Weimann, A., Oni, T. 2019. Un examen systématique de l'impact sur la santé des établissements urbains informels et des implications pour la mise à niveau des interventions en Afrique du Sud, un pays à revenu intermédiaire en urbanisation rapide. Int. J. Environ. Rés. Santé publique 2019. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31561522/
  • Oni, T., Mogo, E., Ahmed, A., Davies, J. 2019. Briser les silos de la couverture sanitaire universelle : vers des systèmes de prévention primaire des maladies non transmissibles en Afrique. BMJ Santé mondiale 2019;4:e001717. https://gh.bmj.com/content/4/4/e001717
  • Weimann, A., Nguendo-Yongsi, B., Foka, C., Waffo, U., Carbajal, P., Sietchiping, R., Oni, T. 2020. Développer une approche participative pour construire une coalition d'acteurs transdisciplinaires pour urbanisme sain dans les villes africaines – une étude de cas de Douala, Cameroun. Villes & Santé, DOI : 10.1080/23748834.2020.1741966. https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/23748834.2020.1741966
  • Weimann, A., Kabane, N., Jooste, T., Hawkridge, A., Smit, W., Oni, T. 2020 Afrique du Sud. Habitat International Volume 103, septembre 2020, 102203. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0197397519309427
  • Vearey, J., Luginaah, I., Francis Magitta, N., Shilla, DJ, Oni, T. 2019. La santé urbaine en Afrique : une priorité critique de santé publique mondiale. BMC Santé Publique. 2019 mars 25;19(1) : 340. https://bmcpublichealth.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12889-019-6674-8
  • Ebikeme, C., Gatzweiler, F., Oni, T., Liu, J., Oyuela, A., Siri, J. 2019. Appel à l'action de Xiamen : Construire le cerveau de la ville - Principes universels de la santé urbaine. Journal de la santé urbaine. 2019;96(4) : 507–50. https://link.springer.com/article/10.1007/s11524-018-00342-0
  • Oni, T., Kockat, J., Martinez-Herrera, E., Palti, I., Johns, A., Teixeira Caiaffa, W. 2019. La communauté des soins de santé doit défendre des espaces de vie urbains sains et durables. BMJ juin 2019. https://blogs.bmj.com/bmj/2019/06/24/the-healthcare-community-needs-to-champion-healthy-and-sustainable-urban-living-spaces/
  • Oni, T. 2020. Atelier RICHE|AFRIQUE sur les villes-santé – Rapport de l'atelier du Cap. https://stias.ac.za/2020/02/richeafrica-workshop-on-healthy-cities-report-now-available/
  • Oni, T. 2020. Rendre l'« urbain » meilleur : conversations sur la santé planétaire sur la construction de villes saines et durables à l'ère de COVID-19 et au-delà… – Blog résumant les discussions et les points de vue des participants sur les stratégies intersectorielles de santé planétaire en Afrique. https://urbanbetter.science/making-the-urban-better-planetary-health-conversations-on-building-healthy-sustainable-cities-in-the-era-of-covid-19-and-beyond/
  • Marrengane, N., Croese, S. 2021. Recadrer le défi urbain en Afrique : coproduction de connaissances du Sud. Londres et New York : Routledge. https://www.jotform.com/uploads/lira2030africa/202093774081353/4838481617719776262/Marrengane & Croese, Eds (2020)- Reframing the Urban Challenge in Africa.pdf
  • Note de politique. 2018. Coproduire des connaissances urbaines : vers la réalisation de l'Objectif de développement durable 11. Résultats finaux Luanda. https://www.datafirst.uct.ac.za/dataportal/index.php/catalog/832 [disponible en anglais et en portugais]
  • Note de politique. 2018. Coproduire des connaissances urbaines : vers l'atteinte de l'Objectif de développement durable 11. Résultats finaux Maputo. https://www.datafirst.uct.ac.za/dataportal/index.php/catalog/833 [disponible en anglais et en portugais]
  • Simiyu, SN, Kweyu, RM, Antwi-Agyei, P., Adjei, KA 2020. Obstacles et opportunités pour la propreté des installations sanitaires partagées dans les quartiers à faible revenu au Kenya. BMC Public Health, 20(1), 1-12. https://bmcpublichealth.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12889-020-09768-1
  • Antwi-Agyei, P., Dwumfour-Asare, B., Adjei, KA, Kweyu, R., & Simiyu, S. (2020). Comprendre les obstacles et les opportunités pour une gestion efficace de l'assainissement partagé dans les quartiers à faible revenu - le cas de Kumasi, Ghana. Revue internationale de recherche environnementale et de santé publique, 17(12), 4528. https://www.mdpi.com/1660-4601/17/12/4528
  • Tidwell, J., Chipungu, J., Ross, I., Antwi-Agyei, P., Alam, MU, Tumwebaze, IK, Norma G; Cumming, O, & Simiyu, S. (2020). Où l'assainissement partagé est la seule option immédiate : un programme de recherche pour l'assainissement partagé dans les milieux urbains à faible revenu densément peuplés. Le Journal américain de médecine tropicale et d'hygiène, tpmd200985. http://www.ajtmh.org/content/journals/10.4269/ajtmh.20-0985
  • Buyana, K. 2019. Garder les portes ouvertes : expérimenter les interfaces science-politique-pratique en Afrique pour un développement urbain durable. Journal of Housing and the Built Environment, pp.1-16. https://doi.org/10.1007/s10901-019-09699-3
  • Buyana, K., Byarugaba, D., Sseviiri, H., Nsangi, G. et Kasaija, P. 2019. Expérimentation dans un quartier africain : réflexions pour les transitions vers l'énergie durable dans les villes. Forum Urbain (Vol. 30, No. 2, pp. 191-204). Springer Pays-Bas. https://doi.org/10.1007/s12132-018-9358-z
  • Buyana, K., Lwasa, S., Tugume, D., Mukwaya, P., Walubwa, J., Owuor, S., Kasaija, P., Sseviiri, H., Nsangi, G. et Byarugaba, D. 2020 Voies de résilience au changement climatique dans les villes africaines. Lettres de recherche environnementale, 15(7). https://doi.org/10.1088/1748-9326/ab7951
  • Buyana, et al. (Chapitre du livre à venir, 2021). Normes mondiales, contextes africains : un cadre pour la localisation des ODD dans les villes.
  • Visagie, J., Turok, I. (2020). Faire travailler la densité urbaine dans les quartiers informels en Afrique. Environnement et urbanisation, 13(2), 095624782090780–20. http://doi.org/10.1177/0956247820907808
  • Visagie, J., Misselhorn, M., Scheba, A., Turok, I. 2020. La reconfiguration des établissements informels denses est au centre des préoccupations politiques - et à juste titre. Non-conformiste quotidien. https://www.researchgate.net/publication/343307155_Reconfiguring_dense_informal
    _settlements_is_in_the_policy_spotlight_-and_rightly_so
  • Visagie, J., Turok, I. (2020) La migration rurale-urbaine comme moyen d'avancer. Bank, LJ, Posel, D. & Wilson, F. (éds). Le travail des migrants après l'apartheid : l'histoire de l'intérieur. Le Cap : Presse HSRC. 44-70. https://www.researchgate.net/publication/321159397_Rural-Urban_Migration_as_a_Means_of_Getting_Ahead
  • Sherbinin, A., Bowser, A., Chuang, T., Cooper, C., Danielsen, F., Edmunds, R., Elias, P., Faustman, E., Hultquist, C., Mondardini, R., Popescu, I., Shonowo, A., Sivakumar, K. 2021. L'importance critique des données de la science citoyenne. De face. Clim., 25 mars 2021. https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fclim.2021.650760/full

Vidéos

Cliquez sur le signe "1/15" en haut à droite pour voir toutes les vidéos LIRA

Changer de cap : un regard sur la gestion transformatrice des rivières à Durban

Documentaire, équipe LIRA2030 à Durban, 24 Juillet 2020

Atelier RICHE Afrique

Dr Tolullah Oni, 7 février 2020

Pourquoi l'Afrique du Sud est le pays le plus inégalitaire au monde

Bénéficiaire CRI Justin Visagie, 27 Juin 2021

Le projet Parkington

Bénéficiaire CRI Justin Visagie, 8 Juillet 2021


Blogs


Partagez :

Passer au contenu