Projets collaboratifs

Initiatives rassemblant des représentants de haut niveau de trois organisations scientifiques internationales : l'International Science Council (ISC), l'InterAcademy Partnership (IAP) et l'Académie mondiale des sciences (TWAS).

Saja Al Zoubi

L'ISC travaille régulièrement avec ses partenaires InterAcademy Partnership (IAP) et The World Academy of Sciences (TWAS) sur des projets de collaboration qui représentent la communauté scientifique mondiale dans la politique internationale de la science.


Scientifiques réfugiés et déplacés

Cette initiative en cours vise à accroître la sensibilisation internationale et l'attention portée à la question des scientifiques réfugiés et déplacés en établissant un réseau mondial d'institutions pour les soutenir. Ce a été lancé en juin 2020, et est dirigé par l'Académie mondiale des sciences (TWAS) en partenariat avec l'ISC et l'IAP.

En savoir plus sur le projet Réfugiés et scientifiques déplacés


Mégadonnées/données ouvertes

Le thème de la première initiative collaborative de cette série était « Big Data/Open Data ». Grâce à cette initiative, une équipe internationale et interdisciplinaire a développé un accord sur les valeurs des données ouvertes dans la culture scientifique émergente des mégadonnées. L'accord résultant - Données ouvertes dans un monde de Big Data – propose un cadre international de principes. Il reflète notre conviction qu'à l'ère de la recherche sur les mégadonnées, les données ouvertes sont essentielles pour permettre des tests indépendants rigoureux et la réplication des résultats, et pour soutenir la pleine participation des pays à revenu faible et intermédiaire dans l'entreprise mondiale de recherche.

Suite à la publication de l'accord, les organisations partenaires – sous la bannière de « Science International » – se sont lancées dans une campagne de recherche d'approbations organisationnelles pour les principes énoncés dans l'accord « Open Data dans un monde de mégadonnées ».



Image de Nicole Leghissa : Saja Al Zoubi, une sociologue syrienne et ancienne chercheuse postdoctorale TWAS, a quitté son pays d'origine en temps de guerre et a mené des recherches dans les camps de réfugiés du Liban. Elle est présente dans le film documentaire TWAS 2017, « La science en exil ».

Partagez :

Passer au contenu